surfingfrance.com
  • Accueil
  • Haut Niveau
  • Equipe de France
  • Actualités
  • Le bronze pour Pauline Ado, la France au pied du podium

Le bronze pour Pauline Ado, la France au pied du podium

Le bronze pour Pauline Ado, la France au pied du podium  © FFS

A l’issue des huit journées de compétition sur le spot de Playa Jacó, la France repart des World Surfing Games 2016 du Costa Rica avec une quatrième place au classement général, qu’elle doit en grande partie à la médaille de bronze de Pauline Ado et à la 4e place de Justine Dupont. Le Pérou remporte un second titre mondial deux ans après celui remporté chez lui.

La France reste au pied du podium des championnats du monde des nations pour douze petits points. Douze minuscules unités qu’elle rend aux Etats-Unis : 2860 à 2848 pts. L'Américaine Tia Blanco, championne du monde en titre, conserve sa couronne devant l’Equatorienne Dominic Barona pour 0,05 point et la Française Pauline Ado pour 0,26 point (14,72 pour 14,67 et 14,46 pts). La finale a été de toute beauté, Ado étant une fois encore très impressionnante sur le spot de Playa Jacó. Justine Dupont, un peu perdue sur le spot en finale, a elle aussi envoyé des gros rollers et termine quatrième.
Le Pérou sacré 
Le Pérou, équipe la plus solide, confirme son succès à domicile en 2014 avec le titre mondial par équipe qu’elle doit notamment à Lucca Messinas vice-champion du monde derrière l’Argentin Leandro Usina (vainqueur en 2014). Le héros local Noe Mar McGonagle prend la 3e place de la finale messieurs et le Costa Rica perd gros sur les championnats qu’il organisait à domicile, puisqu’il termine à la 5e place au général.
Le Portugal encore deuxième
Vice-champion du monde pour la seconde année consécutive, le Portugal est passé à côté de la dernière journée en ne qualifiant aucun de ses trois surfeurs encore en lice pour une des deux finales.
La France retrouve un ranking 
Le retour des Bleus sur les World Surfing Games, après 5 ans d’absence, se solde par un ranking qui correspond mieux à la hiérarchie que l’on connait. En vue des qualifications pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020, cette place permet à la France de montrer qu’elle est présente sur la scène internationale.
Décision pour 2017 en septembre
L’an prochain, la France pourrait organiser les World Surfing Games. Le dossier est entre les mains de l’International Surfing Association qui rendra sa décision en septembre prochains lors des Championnats du monde juniors aux Açores. D’ici là, la Fédération Française de Surf aura rendu son verdict (d’ici trois semaines) pour décider qui de Biarritz Pays Basque ou de Sud Landes les organiserait.

RÉSULTATS
Finale messieurs
1. Leandro Usuna (Argentine) 14,33
2. Lucca Messinas (Pérou) 12,57 pts
3. Noe Mar McGonagle (Costa Rica) 12,37 pts
4. Francisco Bellorin (Vénézuela) 9,67 pts
Finale dames
1. Tia Blanco (USA) 14,72 pts
2. Dominic Barona (Equateur) 14,67 pts
3. Pauline Ado (France) 14,46 pts
4. Justine Dupont (France) 12,33 pts

RÉACTIONS
Pauline Ado (médaille de bronze)
« Je suis assez déçue parce que j’ai très bien débuté cette compétition. Suite à ma défaite au tour principal, je m’étais re-mobilisée pour aller en finale et arracher le titre. J’ai eu de belles séries en repêchages et d’autres où j’ai du aller chercher loin. Je suis assez déçue de cette 3e place. Je garderais néanmoins de super souvenirs. En équipe de France, on vit des choses incroyables. On est seul toute l’année sur le tour pro et là on se soutient, on est tous les uns derrières les autres. Je suis en équipe de France depuis mes 13 ans, j’adore les ISA et ça ne changera jamais. »
podium Dames FFSJustine Dupont (quatrième place)
« Je suis un peu déçue, c’est un médaille en chocolat que je gagne (le 4e reçoit une médaille de aux World Surfing Games). Déçu et sur la série, je ne peux m’en vouloir qu’à moi. PAs trouvé une seconde bonne vague. Encore du travail à faire. j’ai fiât une bonne compétition et de la progression sur toutes les séries et sur le travail mis en place. Je relativise, ce n’est qu’une compétition. Je vais maintenant me focaliser sur les QS européens. J’espère ramener tout le positif et évacuer les erreurs que j’ai commise ici. Je vais garder un super souvenir équipe, humainement c’était top, beaucoup de chaleur, ça aide beaucoup. Au final, je suis contente de ce que j’ai fait ici. Même si je me suis trouée en finale. On ne peut pas tous gagner. Il y en a qu’une qui gagne et ce n’était pas pour moi aujourd’hui. J’espère que ça le sera une prochaine fois. »

LE CLASSEMENT GÉNÉRAL
1. Pérou 3188 pts
2. Portugal 2924 pts
3. Etats-Unis 2860 pts
4. France 2848 pts
5. Costa Rica 2785 pts
6. Argentine 2725 pts
7. Japon 2576 pts
8. Nouvelle-Zélande 2179 pts
9. Australie 2123 pts
10. Equateur 2078 pts
11. Afrique du Sud 2058 pts
12. Vénézuela 2045 pts
13. Chili 1860 pts
14. Mexique 1703 pts
15. Nicaragua 1560 pts
16. Panama 1554 pts
17. Porto Rico 1474 pts
18. Italie 1350 pts
19. Suisse 1308 pts
20. Guatemala 1218 pts
21. Canada 1170 pts
21. Russie 1170 pts
23. Suède 1158 pts
24. Colombie 1050 pts
25. Danemark 300 pts
26. Uruguay 264 pts

LE BILAN DES FRANÇAIS
Pauline Ado médaille de bronze
Justine Dupont 4e place
Dimitri ouvré 16e place au général
Médi Véminardi 22e place au général
Marc Lacomare 31e place au général
Charly Martin 31e place au général

L’ÉQUIPE DE FRANCE
Surfeurs
Marc Lacomare (Landes)
Charly Martin (Guadeloupe)
Medi Véminardi (La Réunion)
Dimitri Ouvré (St Barthélémy)
Pauline Ado (Pyrénées atlantiques)
Justine Dupont (Landes)
Staff
Jean-Luc Arassus (président de la Fédération Française)
Stéphane Corbinien (directeur des équipes de France)
Patrick Florès (entraîneur national)
Pierre-Marc Gaillard (kiné)
Thierry Durantel (docteur)
Bruno Truch (juge français ISA)

LES WORLD SURFING GAMES
Les INS ISA World Surfing Games sont une compétition calquée sur le modèle Olympique, qui ont lieu chaque année depuis 1964. Ils réunissent cette année 28 nations. Chaque équipe est composée de 4 messieurs et 2 dames. Les surfeurs concourent pour les titres mondiaux individuels mais aussi pour le titre mondial des nations.
Le spot de la compétition, Playa Jacó, se trouve sur la côte Pacifique, à environ 100 km de San José, la capitale du pays.

Les 3 dernières éditions
Palmarès des Nations
2016 - Pérou
2015 – Costa Rica
2014 – Pérou
Palmarès Messieurs
2016 - Leandro Usuna (Argentine)
2015 – Noe Mar McGonagle (Costa Rica)
2014 – Leandro Usuna (Argentine)
Palmarès Dames
2016 - Tia Blanco (USA)
2015 – Tia Blanco (USA)
2014 – Analí Gomez (Pérou)

Vidéo associée

Dernière modification le : 15 août 2016
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les partenaires de la Fédération

  ministere18 LOGO AQUITAINE 2016 Conseil General des Landes  L'Equipe France Bleu Logo mycoachsport noir Logo Sojasunallianz