Les Bleus avancent groupés

Dimitri Ouvré s'est hissé en 8es de finale des Mondiaux, ce vendredi soir à Biarritz. Dimitri Ouvré s'est hissé en 8es de finale des Mondiaux, ce vendredi soir à Biarritz.  © FFS/Antoine Justes

Ajournés hier (jeudi) faute de vagues à la Grande Plage de Biarritz, les ISA World Surfing Games ont repris ce vendredi matin sous un soleil de plomb et dans de jolies vagues d’un mètre. Vincent Duvignac, Joan Duru et Jérémy Florès sont au 3e tour, Dimitri Ouvré est lui, déjà, au 4e tour. Le quatuor français est toujours en course pour le titre de Champion du Monde à domicile.

Dimitri Ouvré s’était qualifié pour le 2ème tour dès mercredi à la nuit tombante. Après une journée d’attente, ses équipiers l’ont brillamment imité aujourd’hui. Premier tricolore à l’eau ce matin, Vincent Duvignac s’est toutefois fait peur devant ses nombreux supporters massés sur la Grande Plage. Le Champion de France en titre était encore troisième à quelques secondes du terme de la série et c’est grâce à une gauche sortie de nulle part que le Landais s’est sauvé in extremis empochant un 8,70 libérateur dans le money time. La pression, Joan Duru semble, lui, pour l’instant y être imperméable. Le Landais a rapidement tué tout suspense dans sa série en concluant deux gauches d’un aerial. Avant de parachever sa solide prestation de sa spéciale : une combinaison de gros turns backside sur une droite juste avant le buzzer. Pour un total de 14,84 points lui garantissant la victoire dans sa série.
Usuna et Gouveia au tapis
Opposé à l’ex-pensionnaire du CT, le redoutable Brésilien Raoni Monteiro, Jérémy Florès s’est montré très actif dès les premières minutes de la série. Le Réunionnais s’est mis à l’abri sans tarder par l’intermédiaire de deux gauches bien travaillées, alors que la marée montante réduisait les opportunités de scorer. Le Français a toutefois dû se contenter de la 2e place derrière le Brésilien, qui a obtenu un 8,50 sur la fin, mais termine largement devant l’Irlandais Gearold McDaid et le Fidjien Che Slatter.
Cette journée a été marquée par l’élimination du champion du monde ISA en titre Leandro Usuna. Dernier de sa série, l’Argentin laisse son trône vacant à l’issue du 2e tour. Avant l’arrêt de l’épreuve peu avant 16 heures, cinq séries du 3e tour ont été lancées. Principaux rivaux des Français dans la course au titre par équipes, les Brésiliens ont eux aussi perdu un élément au 3e tour : Ian Gouveia, membre du CT s'est arrêté peu avant la nuit et l'orage alors que Dimitri Ouvré est passé entre les gouttes au 4e tour pour 0,01 point !
Le call de la 8e journée est prévu samedi matin à 8h30.

 

Réactions

Vincent Duvignac (1re de sa série du 2e tour) :
« J’ai vraiment eu peur (d’être éliminé), même si j’ai déjà connu ce genre de situation où je peux passer à la dernière seconde. C’était un moment magique de sortir de l’eau avec toute l’équipe de France et les supporters autour de moi. J’étais ému. Au 1er tour, je n’avais pas pu trop m’exprimer, là j’ai pu, malgré la pression, ça me donne deux fois plus de confiance pour le tour 3. »

Joan Duru (1er de sa série du 2e tour) :
« Les conditions sont jolies, la marée commence à monter et il y a un petit push avec le swell (la houle). Donc il y a quelques vagues, en 15 minutes, il y avait de quoi faire. Je voulais vite rentrer dans la série, mais je pars sur une vague fermée et du coup j’ai tenté un air pour prendre un score et ne pas être en difficulté à la fin comme dans la série de Duvi. Ça a été une série quand même pas si tranquille, avec notamment l’Allemand (Glatzer) qui fait quelques airs, le Basque (Yeregi) est fort aussi, je ne voulais rien laisser passer. » 

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les partenaires des Mondiaux 2017

partenaires mondiaux 2017