Dimitri Ouvré, premier Français qualifié pour le 3e tour

Dimitri Ouvré, premier Français qualifié pour le 3e tour  © FFS/Guillaume Arrieta

Seul Français en lice ce mercredi dans les petites vagues de la Grande Plage de Biarritz, Dimitri Ouvré s’est qualifié pour le 3e tour des ISA World Surfing Games.

Il a fallu patienter jusqu’au soleil couchant, ce mercredi, pour voir un surfeur français endosser le lycra des ISA World Surfing Games. Après le tour de repêchage en matinée suivi des premières séries du 2e tour, la compétition a connu sa traditionnelle pause à la mi-journée pour laisser le temps à la marée de redescendre... et aux – petites – vagues de refaire leur apparition à la Grande Plage de Biarritz. Il était donc 21 heures passées lorsque Dimitri Ouvré a pénétré dans l’eau pour disputer sa série du 2e tour face à l’Australien Ben Penny, le Chilien Guillermo Satt et le Suédois Freddie Meadows.
Encore bien réveillé malgré l’heure tardive et une journée entière à patienter, le surfeur de Saint-Barth s’est sorti sans dommages d’une série piège, lancée sur un plan d’eau avare en vagues à potentiel. Grâce à une bonne dernière gauche (7,77), Dimitri Ouvré a scellé sa victoire et composté son billet pour le 3e tour en compagnie de Meadows. Les séries du 2e tour de Vincent Duvignac, Joan Duru et Jérémy Florès ont été ajournées et auront lieu ce jeudi, si les conditions – annoncées en baisse – l’autorisent. Le call est fixé à 9 heures.
Le air show de Santos, un double champion du monde ISA au tapis
Si les surprises n’ont une nouvelle fois pas été légion ce mercredi matin, les ISA World Surfing Games ont toutefois perdu le Tahitien Hira Terinatoofa. Le double champion du monde ISA (en 2004 et 2010) n’a pris que la troisième place de son heat du 2e tour où il a été devancé par le surprenant Suisse Michael Zaugg et le Mexicain Jhony Corzo.
Premier coup dur dans l’optique du classement des nations pour le team polynésien, qui a cependant d’ores et déjà placé Ariihoe Tefaafana et Heremoana Luciani au 3e tour. Avec la manière puisque Tefaafana a fracassé le spot en soirée – notamment une longue gauche frontside gratifiée d’un 8,13 – pour cumuler le total le plus élevé (16,13) de la journée.
Tout va bien pour le Brésil
Malgré un heat pas totalement maîtrisé en repêchage, Wesley Dantas a rallié le 2e tour puis le 3e dans la foulée. Son compatriote Elivelton Santos s’est montré bien plus impressionnant pour s’adjuger sa série du 2e tour. Le show aérien proposé par le surfeur auriverde a incité les juges à le créditer de l’impressionnant total de 16,10 points. Direction également le 3e tour pour deux sérieux outsiders de l’épreuve, le Portugais Pedro Henrique et le Sud-Africain Dylan Lightfoot. Reversés en repêchage, les Espagnols Jonathan Gonzalez et Luis Diaz s’en sont extirpés.
Afridun Amu, objectif atteint
À noter la fin de l’aventure dès le tour de repêchage pour Afridun Amu. Mais l’essentiel est ailleurs pour le premier Afghan à avoir pris part aux ISA World Surfing Games : « Je tenais à représenter mon pays ici pour montrer une plus belle image de l’Afghanistan que celle de la guerre et du terrorisme. » Un objectif clairement atteint.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les partenaires des Mondiaux 2017

partenaires mondiaux 2017