surfingfrance.com
  • Accueil

Pôle Espoir Guadeloupe

Pôle Espoir Guadeloupe  © Comité Guadeloupéen de Surf

LE PôLE ESPOIR GUADELOUPE

Le Pôle Espoir Guadeloupe est un des éléments du Parcours de l’Excellence Sportive (PES), filière de Haut-Niveau de la Fédération Française de Surf qui est agréé par le Ministère de la Jeunesse et des Sports pour une olympiade.
Il a pour vocation d’accompagner et d’apprendre aux athlètes à devenir autonomes dans leur gestion de l’entraînement et de leur permettre d’aborder une carrière sportive pour le plus haut niveau.

La labellisation du Pôle Espoir doit être renouvelée chaque année suivant une évaluation croisée de la DRJSCS et de la Direction Technique National (Michel Plateau, représentant du Ministère de la Jeunesse et des Sports au sein de la FF Surf). Les jeunes athlètes formant l’effectif du Pôle sont tous âgés de 12 à 18 ans et sont encadrés par des entraîneurs diplômés et agréés DRJSCS.

Les missions du Pôle Espoir sont de programmer, planifier et organiser l’entraînement technique et physique des athlètes et de leur fixer des objectifs. Il a pour but la participation de nos surfeurs aux stages hiver et été du Collectif France Jeunes dans l’optique d’alimenter les équipes de France.

 

Effectif

L’effectif est limité à 8 surfeurs pour le Pôle Espoir.

Le recrutement s’effectue à partir de la catégorie Minime. Les DOM disposent d’une dérogation permettant d’intégrer 4 partenaires d’entraînement (jeunes Benjamins à fort potentiel et nos élites très souvent en déplacement par exemple)

RESPONSABLES

Le Pôle Espoir Guadeloupe est placé sous la responsabilité de Fabien Sibille, entraîneur technique surf, BEES 2 Surf et de Jimmy Le Normand, entraîneur technique surf et préparateur physique, coach sportif, professeur d'arts martiaux, BPJEPS mention Surf. Tutelle sportive : Direction Technique Nationale Tutelle administrative et Responsabilité : Comité Guadeloupéen de Surf

LE DOUBLE PROJET

Il s’agit d’un des meilleurs moyens pour s’assurer un double projet : la réussite d’un cursus scolaire jusqu’au baccalauréat ou diplôme de niveau IV et la réussite sportive jusqu’aux équipes de France. Le Pôle Espoir Guadeloupe a pour vocation d’accompagner et d’apprendre aux athlètes à devenir autonomes dans leur gestion de l’entraînement et de leur permettre d’aborder une carrière sportive pour le plus haut niveau.
Le Pôle Espoir Guadeloupe offre la possibilité d’intégrer la Cité Scolaire d’Excellence Sportive (CSES) au CREPS Antilles-Guyane des Abymes de la 4ème à la Terminale (critères d’entrée exigeants, inscription en liste obligatoire). Il peut aussi conventionner avec des établissements de l’Education Nationale et/ou avec les CNED pour obtenir l’aménagement des emplois du temps pour l’entraînement des sportifs.

COMMENT INTEGRE-T-ON LE POLE ESPOIR GUADELOUPE ?

A partir de 2017, la campagne de recrutement est lancée par la Direction Technique Nationale de la FFS. Les dossiers sont renvoyés par les candidats(es) en avril, aux responsables du Pôle via le Comité. Les jeunes surfeurs(ses) retenus(es) sont réunis(es) lors d’une journée de sélection pour une série de tests physiques et techniques ainsi qu’un entretien oral de motivation.
La liste des membres du Pôle est arrêtée début mai pour respecter les délais fixés par le Rectorat.
Comité Guadeloupéen de Surf : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

QUELS SONT LES CRITERES RETENUS POUR INTEGRER LE POLE ESPOIR GUADELOUPE ?

- Avoir un fort potentiel sportif. Etre licencié dans un des clubs de la Fédération Française de Surf de la Région Guadeloupe et Iles du Nord. Avoir au minimum obtenu des résultats sportifs régionaux sur les coupes et le championnat de Guadeloupe.
- Résultats scolaires représentant 13/20 et plus de moyenne générale sur 3 trimestres.

PALMARES DES SURFERS ATHLETES DU POLE ESPOIR GUADELOUPE

Thomas Debierre : champion du monde cadet ISA, champion du monde ISA Junior par équipes, vice-champion d’Europe Junior WSL, champion de France surf minime et cadet.

Tessa Thyssen : championne du monde junior ISA, vice-championne du monde junior WSL, championne d’Europe Junior WSL, championne de France cadette, engagée sur le circuit WQS WSL.

Timothé Bisso : vice-champion du monde junior WSL, champion d’Europe junior WSL, champion d’Europe cadet ESF, champion de France cadet, engagé sur le circuit WQS WSL.

Kim Véteau : capitaine de l’équipe de France junior, vice-championne du monde junior ISA, médaille de bronze Mondiaux bodyboard junior, vice-championne d’Europe Junior WSL, championne de France surf minime, championne de France cadette, double championne de France junior, double championne de France bodyboard junior.

Léo-Paul Etienne : capitaine de l’équipe de France junior, champion du monde cadet ISA, champion du monde junior ISA par équipes, champion d’Europe cadet ESF, champion de France junior, double vice-champion de France SUP.

Lucas Desmoucelle : champion de France minimes.

 

En chiffres

SPORTIF :
• 15h d’entraînement / semaine, 36 semaines d’entraînement / an
• 540 heures d’entraînement sportif / an: surf, préparation physique, nage, sports co...
SCOLAIRE :
• 36 semaines d’études et de cours / an

Historique

Le surf est pratiqué en Guadeloupe depuis plus de 30 ans. C'est en 1985, que Philippe Cazé, crée le premier Club de Guadeloupe : le Karukéra surf club, puis le Comité guadeloupéen de surf, sous l'égide de la Fédération Française de Surf, en 1987, afin de pouvoir organiser des compétitions et participer aux Championnats de France.
Ainsi furent organisés les premiers Championnats de Guadeloupe avec la première génération de compétiteurs guadeloupéens tels que Frédéric Adam, Yann Benghozi, Hans Ouvré, Jean-Marc Boyer, entres autres. La relève est bien assurée, et des surfeurs talentueux émergent et s’exportent. Les meilleurs ont pour nom : Tom Frager, son frère Tim Frager, Ugo Benghozi et Mario Lédée de Saint-Barthélémy.
A partir de là, le surf en Guadeloupe connait un bel essor avec notamment l’accueil et la tenue de compétitions d’envergure et de haut niveau comme les championnats de France, les jeux panaméricains, une étape GOB (circuit pro bodyboard) et une étape WQS (circuit pro surf) qui contribueront à situer et à reconnaître la Guadeloupe dans le monde du surf.
Le Comité guadeloupéen ne cesse alors de se structurer avec la mise en œuvre d’une section sport étude qui devient Pôle Espoir en 1996 pour permettre aux jeunes surfeurs talentueux de s’entraîner, de participer aux championnats de France et de fournir les équipe de France pour représenter l’île et accéder au plus haut-niveau français et mondial.
Ces dernières années ont vu le surf guadeloupéen couronné de succès grâce à ses athlètes, Thomas Debierre, Léo-Paul Etienne, Kim Véteau, Tessa Thyssen, Timothé Bisso qui ont ramené des titres de champions du monde, vice-champions du monde, champions d’Europe et champions de France.

Surfeur(se)s passé(e)s par le Pôle Espoir Guadeloupe

Jean-Charles Debray, Arthur Bourbon, Charly Martin, Frédéric et Jérémy Arnoux, Martin Mouradian, Yann Martin, Jean-Sébastien Estienne, Timothé Bisso, Kim Véteau, Tessa Thyssen...

Cadres techniques du Pôle Espoir Guadeloupe

Véronique Flamand
Emeline Gazaro
Pierre Georges
Frédéric Djafri
Muriel Pitteloud-Dubus
Fabien Sibille : en poste depuis 2013
Jimmy Le Normand : en poste depuis 2013

Les promotions

2016-2017 : Bahia Frediani, Julia Dufrechou, Titouan Veschambre, Lucas Desmoucelle, Issam et Nell Auptel, Enzo Cavallini, Thomas Debierre, Julien Cambon, Léo-Paul Etienne, Nicolas Guimond, Paul Chort, Nahia Milhau, Arthur Kadji, Élijah Fortuné-Séjor, Valentin Brocheton, Louka Beaugendre
2015-2016 :
Titouan Veschambre, Lucas Desmoucelle, Issam et Nell Auptel, Enzo Cavallini, Thomas Debierre, Julien Cambon, Léo-Paul Etienne, Paul Chort, Shan Poloni, Bahia Frediani
2014-2015 : Issam et Nell Auptel, Lucas Desmoucelle, Titouan Veschambre, Thomas Debierre, Léo-Paul Etienne, Julien Cambon, Enzo et Manon Cavallini, Gatien Delahaye, Kim Véteau
2013-2014 : Issam Auptel Julien Cambon Enzo et Manon Cavallini Thomas Debierre, Gatien Delahaye, Lucas Desmoucelle, David Dorne, Léo-Paul Etienne, Nicolas Guimond, Titouan Veschambre, Kim Véteau
2012-2013 : Kim Véteau, Tim Bisso, Tessa Thyssen, Gatien Delahaye, Rafaël Debierre, David Dorne, Enzo et Manon Cavallini, Thomas Debierre, Léo-Paul Etienne, Nicolas Guimond

Dernière modification le : 04 avril 2017
Retour en haut

Les partenaires de la Fédération

Isuzu AF Ministère des Sports LOGO AQUITAINE 2016 Conseil General des Landes  L'Equipe France Bleu