surfingfrance.com

WSL : CT MESSIEURS

SAISON 2018

11 - 22 mars : Quik Pro Gold Coast, Australie : Julian Wilson (Australie)
28 mars - 8 avril : Rip Curl Pro Bells Beach, Australie : Italo Ferreira (Brésil)
10 - 20 mai : Oi Rio Pro, Brésil : Filipe Toledo (Brésil)
27 mai - 9 juin : Bali Pro, Indonésie : Italo Ferreira (Brésil)
11 - 22 avril / 9 - 10 juin : Margaret River Pro, Australie / Uluwatu CT, Bali : Willian Cardoso (Brésil)

2 - 13 juillet : Corona Open J-Bay, Afrique du Sud : Filipe Toledo (Brésil)
10 - 21 août : Tahiti Pro Teahupo'o, Tahiti : Gabriel Medina (Brésil)
5 - 9 septembre : Surf Ranch Lemoore, Etats-Unis :  Gabriel Medina (Brésil)
3 - 14 octobre : Quik Pro France, France : Julian Wilson (Australie)
16 - 27 octobre : Meo Rip Curl Pro Portugal, Portugal : Italo Ferreira (Brésil)
8 - 20 décembre : Billabong Pipe Masters, Hawaii

CLASSEMENT EN DIRECT

+++++

SAISON 2017

14 - 25 mars : Quiksilver Pro Gold Coast, Snapper Rocks, Australie [Vq : Owen Wright, Australie / Jérémy Florès 13e; Joan Duru 25e]
29 mars - 9 avril : Drug Aware Margaret River Pro, Australie [Vq : John John Florence, Hawaii / Jérémy Florès 9e; Joan Duru 25e]
12 - 24 avril: Rip Curl Pro Bells Beach, Australie [Vq : Jordy Smith, Af Sud, Hawaii / Jérémy Florès 13e; Joan Duru 13e]
9 - 20 mai : Rio Pro, Saquarema, Brésil [Vq : Adriano de Souza, Brésil / Jérémy Florès 13e; Joan Duru 25e]
4 - 17 juin : Fiji Pro, Tavarua/Namotu, Fidji [Vq : Matt Wilkinson, Australie / Joan Duru 5e; Jérémy Florès 13e]
12 - 23 juillet : Corona Open J-Bay, Jeffrey's Bay, Afrique du Sud [Vq : Filipe Toledo, Brésil / Joan Duru 9e; Jérémy Florès 13e]
11 - 22 août : Billabong Pro Teahupo'o, Tahiti [Vq : Julian Wilson, Australie / Joan Duru 5e; Jérémy Florès 13e]
6 - 17 septembre : Hurley Pro Trestles, Californie, États-Unis [Vq : Filipe Toledo, Brésil / Joan Duru 13e; Jérémy Florès 5e]
7 - 18 octobre : Quiksilver Pro France, Landes [Vq : Gabriel Medina, Brésil / Marc Lacomare 5e, Joan Duru 9e ; Jérémy Florès 13e]
20 - 31 octobre : MEO Rip Curl Pro Portugal, Peniche/Cascais [Vq :Gabriel Medina, Brésil / , Joan Duru 25e ; Jérémy Florès 25e]
8 - 20 décembre : Billabong Pipe Masters, Banzai Pipeline, Hawaii  [Vq : Jérémy Florès / Joan Duru 25e]

LE CLASSEMENT 

 

+++++


LA WORLD SURF LEAGUE
wsl logo
La World Surf League ou WSL est une entreprise américaine chargée de l'organisation de toutes les compétitions professionnelles de surf à travers le monde. Créée en 1976 sous le nom de IPS (International Professional Surfers) puis renommée ASP (Association of Surfing Professionals) en 1983, et WSL en 2015, elle est notamment responsable de l'organisation des épreuves constituant le championnat du monde de surf (Championship Tour ou CT) ainsi que celles de la ligue d'accès à l'élite (Qualifying Series ou QS). Elle gère également le circuit Pro Junior (- 18 ans) et Longboard Pro.
Disposant de sa propre fédération, Tahiti est considéré comme un « pays » par la World Surf League ; la Fédération Française de Surf n’enregistre donc que les résultats et statistiques des surfeurs licenciés à la FFSurf. Le cas est le même pour Hawaii qui est indépendant des USA pour la WSL.

LE CIRCUIT CT
Le Championship Tour de la World Surf League constitue la division d'élite du championnat du monde professionnel. Seuls les 32 meilleurs surfeurs mondiaux sont qualifiés chaque saison pour y disputer la dizaine d’étapes du circuit. Ce tableau est constitué des 22 meilleurs surfeurs du CT de la saison précédente rejoints par les 10 meilleurs surfeurs du circuit QS de la saison précédente. Ce Top 32 est rejoint par deux wild cards attribuées à l’année par la WSL à deux surfeurs méritants. Deux autres wild cards sont décernées lors de chaque compétition. Soit un tableau fermé de 36 concurrents sur chaque étape du circuit.
Le CT féminin est ouvert aux 17 meilleures surfeuses de la planète. Il est constitué des 10 meilleures surfeurs du CT de la saison précédente et des 6 meilleurs surfeuses du QS de la saison précédente. Une wild card est décernée lors de chaque compétition. Soit un tableau fermé de 18 concurrentes sur chaque étape du circuit.
Toutes les compétitions du CT ont le même grade de points et de prize money : 10.000 points et 100.000 $ pour les messieurs; 10.000 points et 60.000 $ pour les dames. En fin de saison, les 10 derniers du classement messieurs et les 6 dernières du classement dames sont rétrogradés sur le circuit QS.
L’Américain Kelly Slater détient le record de titres mondiaux : 11 ; et le record du nombre de victoires en CT : 54
L’Australienne Layne Beachley détient le record de titres mondiaux : 7 ;
A ce jour, seuls 5 surfeurs Français ont accédé au CT* : Eric Rebière (2004), Micky Picon (2006 et 2008), Jérémy Florès (depuis 2007), Tim Boal (2009) et Joan Duru (2017) ; 3 Françaises ont accédé au CT : Pauline Ado (2011 à 2014, 2017), Justine Dupont (2012) et Johanne Defay (depuis 2014).
Les Français ont remporté 2 victoires sur le CT* : Jérémy Florès (2) ; Les Françaises ont remporté trois victoires sur le CT : Anne-Gaëlle Hoarau (1) et Johanne Defay (2).
Les Français sur le circuit 2017* : Jérémy Florès, Joan Duru, Johanne Defay et Pauline Ado.

* Michel Bourez représente la Fédération tahitienne de surf.

 

Retour en haut

Les partenaires de la Fédération

AF ministere18 LOGO AQUITAINE 2016 Conseil General des Landes  L'Equipe France BleuLogo mycoachsport noir