Maud LE CAR

Maud LE CAR  © Photos FFS et WSL

Née le 23 mai 1992
A Béziers (Hérault)
Discipline : Surf
Catégorie : Open
Club : SXM Waterboys (Saint-Martin)

Palmarès
N.17 mondiale WSL QS 2014
Vainqueur du Seat Pro Netanya 2015 (Israël)
Vice-championne d’Europe 2013

Classement national : N.3
Nombre de sélections en équipe de France : 4

 

Bio express

Originaire de St Martin, où elle a débuté le surf à l’âge de 12 ans, Maud Le Car vit depuis cinq ans dans le Sud-Ouest. Artiste, modèle, surfeuse, elle cultive l’art de bien vivre. Professionnelle depuis cinq ans, Maud a réellement percé ces trois dernières saisons.
Membre de l’équipe de France depuis ses années juniors, elle a réalisé un début de saison 2014 exceptionnel sur le QS avant de s’étioler, terminant finalement à la 17e place, loin de la qualification.
Vice-championne d’Europe en 2013, la surfeuse des Antilles a connu une année 2015 moins pétillante mais l’a bouclée à la 17e mondiale. Maud Le Car remporte coup sur coup les deux premières compétitions QS de sa carrière en janvier 2016 en Californie et en Israël ! L’idéal pour lancer la saison. Un 8e de finale sur le QS 6.000 de Manly (Australie). Elle n'a malheureusement pas pu concrétiser ses bons résultats lors de la seconde partie de saison et termine à la 24e place mondiale. Un résultat très encourageant pour la suite de sa carrière. Ses deux finales sur des 1,500 à Zarautz et Anglet ne lui permettent malheureusement pas de grimper dans la hiérarchie en 2017 (34e place). Elle réalise toutefois un coup d'éclat en remportant les trials de l'US Open en août pour finir 9e du CT américain.
L'année 2018 débute bien pour la surfeuse antillaise qui signe une 3e place à Tenerife.  Avant de disparaître peu à peu et terminer loin au classement général. 
Après un entraînement physique intensif durant l'hiver en France, Maud Le Car attaque la saison 2019 tambour battant. Elle se hisse à la 13e place du QS 6.000 de Sebastian Inlet en Floride. Elle remporte le Caraïbos Lacanau Pro en août, un premier succès depuis 30 mois. Elle termine la saison en beauté avec une 9e place à Port Stephens (6.000). Elle est à la lutte en 2020 pour une place aux Jeux olympiques et participe aux sélections fédérales. Blessée à la cheville, elle ne peut toutefois pas finir les sélections et ne se qualifie pas pour les Mondiaux 2021 au Salvador et termine la saison à la 57e des Challenger Series.

SES RÉSULTATS EN 2022

Challenger Series 2022 / Classement actuel : -
7 - 15 mai : Gold Coast, Australie
17 - 24 mai : Manly, Australie
7 - 20 juillet : Ballito, Afrique du Sud
30 juillet - 7 août : Huntington Beach, USA
1 - 9 octobre : Ericeira, Portugal
15 - 23 octobre : Landes, France
5 - 13 novembre : Piha, Nouvelle Zélande
26 novembre - 7 décembre : Haleiwa, Hawaii

Qualifying Series Europe / Classement actuel : -
2-6 mars : Senegal Pro, Dakar, Senegal (3.000)
7-13 mars : Côte d'Ivoire Pro, Assinie, Côte d'Ivoire (1.000)
15-27 mars : Seat Pro Netanya, Netanya, Israël (3.000)
5-10 avril : Caparica Surf Fest Pro, Caparica, Portugal (3.000)


Social


Facebook 
Twitter 
Instagram 

Website : www.maudlecar.fr

 

Vidéo associée

Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BP