Amaury Lavernhe : « Si je peux gagner un 3e titre mondial… »

Le tour mondial de bodyboard débute ce jeudi au Brésil avec la première des dix étapes : le Itacoatiara Pro (2-12 juillet). Champion du monde en titre, le Français Amaury Lavernhe est passé à la Fédération avant de s’envoler pour le Brésil. Il se confie à la veille de l’ouverture de la saison.

 

 

Le Tour débute enfin après neuf mois de break ! Comment as-tu occupé ton temps ?
C’est vrai que le tour s’est terminé fin septembre l’an dernier à Sintra. J’ai donc été le gars qui a été champion du monde le plus longtemps (rire) ! J’ai terminé ma saison en décembre au Chili avec les ISA et mon titre mondial en drop knee. On aurait dû reprendre comme chaque année en février. Mais le Pipeline Pro n’a pas eu lieu cette année. Je ne me suis pas ennuyé entre les trips, le surf aux Canaries, la recherche de sponsors, ma femme et mon enfant, l’entraînement. Je me suis bien organisé pour la saison. J’ai passé du temps en famille. J’ai fait le plein d’images.

Tu dois avoir hâte de rendre la compétition tout de même…
Oui ! J’ai hâte. C’est important de ne pas perdre le rythme. Jeune, j’enchaînais davantage avec les coupes de France notamment. Là, c’est au compte-gouttes. 

Tu le disais, il n’y a pas eu de Pipeline Pro cette année. Comment l’as-tu vécu, toi qui a déjà gagné cette compétition (2010) ?
C’est un vrai gros vide pour le tour mondial. C’est la compétition de référence. C’est même le trip de référence ! J’ai raté une saison à Hawaii. Je n’ai pas eu ma 11e saison de suite sur le north shore. Ça fait bizarre. Les gens ont eu l’impression d’avoir moins entendu parler du bodybaord à Hawaii. L’APB fait tout pour relancer cette compétition pour 2016.

Quel objectif a-t-on quand on est déjà deux fois champion du monde ?
Je suis là pour défendre mon titre. J’y vais avec moins de pression possible. Je suis bien préparé, physiquement et techniquement J’ai bien bossé ces derniers temps. Je suis confiant. Les autres ont davantage peur de moi. Je suis conscient de tout cela. Je suis très motivé. J’ai déjà gagné deux fois le titre, j’ai donc moins de choses à prouver. J’ai davantage envie de prendre du plaisir. Au Brésil, je pars avec ma femme et mon fils. Le voyage et la compétition sont liés. Je vais essayer de surfer à mon meilleur niveau. Et si je peux prendre un troisième titre, je serai là. 

 

 

Trois Français au Brésil

En plus d’Amaury Lavernhe, Pierre-Louis Costes (vice-champion du monde) et Maxime Castillo participent à la première des dix étapes du tour mondial. Itacoatiara se situe à une heure au nord de Rio de Janeiro. C’est un beach break très solide, qui peut contenir des vagues de 3m+. L’an dernier, le Sud-Africain Jared Houston s’était imposé en battant PLC en finale après s’être débarrassé de Lavernhe en demis.

 

LE PALMARES A ITACOTIARA

2012 : Dave Winchester (Aus)

2013 : Amaury Lavernhe (Fra)

2014 : Jared Houston (AfS)

 

LE CLASSEMENT MONDIAL 2014

1. Amaury Lavernhe (France)

2. Pierre-Louis Costes (France)

3. Uri Valadao (Brésil)

4. Jared Houston (Afrique du Sud)

5. Alex Uranga (Espagne)

6. Israel Salas (Brésil)

7. Lucas Nogueira (Brésil)

8. Mike Stewart(Hawaii)

9. Magno Passos (Brésil)

10. Eder Luciano (Brésil)

 

LE CALENDRIER APB 2015

2-12 juillet : Itacotiara Pro (Brésil)

17-26 juillet : Arica Chiliean Challenge (Chili)

28 juin - 2 août : Antofagasta BB Festival (Chili)

10-18 août : Shark Island Invitational (Australie)

1-3 septembre : Japan Pro (Japon)

22-27 septembre : Sintra Pro (Portugal

29 sept.-4 octobre : Nazaré Pro (Portugal)

1-31 octobre : Fronton Showdown (Canaries)*

17-24 : BPF Venezuela (Venezuela)*

4-15 novembre : The Encanto Pro Cultura (Puerto Rico)*

* tentative

 

 

Vidéo associée

Dernière modification le : 01 juillet 2015
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BPdacia