Compétitions fédérales - Bilan et perspectives

Compétitions fédérales - Bilan et perspectives  © We Creative & Laurent Masurel

Après une année 2021 « de reprise », la Fédération souhaite maintenir et développer les différents circuits « Open de France », développer la création d’Open territoriaux ainsi qu'un programme de compétition pédagogique à destination des moins de 12 ans.

Les compétitions fédérales sont organisées par la Fédération au niveau national à destination des licenciés compétitions. Elles sont organisées soit par la FFSurf, soit par des organes déconcentrés (ligues ou comités) avec un club local support.
Trois types de compétitions ont ainsi été organisés en 2021 au niveau national :
- Open de France toutes disciplines (qui remplacent les anciennes coupes de France),
- Championnats de France (toutes disciplines, masters et interclubs),
- Autres événements.

Championnats de France de surf 2021 - Les Sables d'Olonnes - ©FFSURF/WECREATIVE/PICARD

Contraintes organisationnelles
« 2021 aura été une année de reprise des compétitions après une saison blanche. Nous avons pu reprendre fin mai avec les championnats de France interclub. Cependant nous avons dû composer avec de multiples contraintes organisationnelles imposées par la crise sanitaire », explique Geoffrey Mallet, développeur sportif à la FFSurf.
Différentes actions ont toutefois pu être mises en place l'an dernier comme :
- la relance des commissions sportives avec un calendrier de compétitions (Open de France) et un projet de développement pédagogique par discipline,
- la mise en place des Opens de France (shortboard, longboard, bodyboard, bodysurf, skimboard, para surf, Sup surf)
- la mise en place d’une finale Open de France shortboard sur le spot du Challenger Series à Hossegor avec les meilleurs surfeurs/euses français(es),
- le rapprochement des événements sportifs majeurs proche des événements de la WSL.

Open France Bodyboard Capbreton Espoirs 12112021X.Renaudin 25

32 compétitions fédérales sur 38 maintenues en 2021
Au total, 24 compétitions ont ainsi pu se tenir alors que 6 ont dû être annulées. Plus les 8 championnats de France inscrits au calendrier : toutes disciplines en seniors et espoirs, interclubs, masters shortboard et bodyboard, Sup race eaux intérieures, milieu maritime, ultra et downwind).
« C'est un bilan contrasté en raison des contraintes sanitaire et de l’accessibilité aux événements et certains événements majeurs n’ont pas pu être réalisés à cause d’un manque de condition de vagues, note Geoffrey Mallet. Lequel se satisfait avec Didier Tirilly, élu en charge de la vie fédérale « du succès de nouveaux événements comme l’open de France à La torche et la Finale de l'Open de France de shortboard à Hossegor, tous deux organisés en amont d’un événement WSL. Le retour des championnats de France Masters à Biarritz et le succès marquant des championnats de France Interclubs à Mimizan relançant la course au titre des clubs Français. Une affirmation de la 100% ondines à Lacanau et la réussite des championnats de France aux Sables d’Olonne. »

Mimizan Surf CLub8950 FFSurf LaurentMasurel

Perspectives pour 2022
Pour autant, le développeur sportif de la FFSurf veut « améliorer certains points, notamment un meilleur système de communication sur les compétitions nationales entre les organisations, les clubs et les compétiteurs. Une améliorant générale de la qualité des compétitions (structure d’accueil, etc…). Relancer et dynamiser les clubs à la compétition. Maintenir et développer les différents circuits « Open de France », développer la création d’Open territoriaux et un programme de compétition pédagogique à destination des moins de 12 ans. Structurer et développer le jugement sur tout le territoire. »

 

 

Dernière modification le : 10 janvier 2022
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BP