J-1, Jerôme Blanco : « Faire honneur à mon titre mondial »

Championnats de France, Bretignolles-sur-Mer (19-27 octobre) - Champion du monde Grand Master (40-45 ans) voici trois mois à Tahiti, le Biarrot espère que l'édition 2013 des France ne tournera pas à un énième duel entre le Réunionnais Norbert Sénescat et lui même, les deux hommes se disputant le titre national depuis quatre ans.

Quand on te dit Vendée, à quoi penses-tu ?
Vendée Globe Challenge, Puy du Fou, de Villiers, Chouans, La Sauzaie.... 

Les France vont-ils se résumer à un nouveau duel Blanco-Sénescat ?
Ce serait prétentieux d'affirmer cela. La compétition réserve toujours une part d'aléatoire. Les locaux, un team Bretagne motivé, et les autres participants, auront à cœur de faire mentir les bookmakers.

Ton titre de champion du monde, à Tahiti cet été, change forcément la donne. Cela peut-il être un avantage pour toi, ou au contraire te procurer de la pression ?
La pression est très relative dans le kneeboard. Je voudrais simplement faire honneur à ce titre en n'étant pas trop ridicule !

Ce titre mondial ramené de Polynésie a-t-il ou va-t-il susciter des vocations sur les plages françaises ?
C'est une déferlante oui ! Un truc de fou. Non, non… (rires) Le kneeboard est, et restera, encore assez confidentiel. Néanmoins, il y'a un petit frémissement, j'ai de plus en plus de contacts de pratiquants, ou de gens qui veulent s'y mettre et qui cherchent des infos, des planches... Un revival en devenir.

 

Dernière modification le : 18 octobre 2013
Évaluer cet élément
(1 Vote)
Plus dans cette catégorie : « Somo Kneeboard festival  •  Kneeboard Contest en Bretagne »
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BPdacia