surfingfrance.com

Coupe de monde de Stand up paddle à la Torche !

Du 26 octobre au 3 novembre, retrouvez la Coupe de Monde de Stand up paddle à la Torche. A cette occasion, c'est près de 200 compétiteurs venus du monde entier (Hawaii, Australie, États – Unis, Japon, France, Portugal, Angleterre, Brésil…) qui viendront affronter les vagues bretonnes. 

 

Au programme : 9 jours de compétitions et d’animations 

Epreuve de Surfing : Épreuve phare de l’événement puisque c’est le tour principal ou s’affrontent les surfers, qu’ils soient issus des Trials ou directement qualifiés dans le tableau final.

Trials : Epreuve qualificative destinée aux surfeurs amateur, leur permettant d’accéder à  l’épreuve finale pour affronter les compétiteurs professionnels.

- Le « Nakamakai » : Trials destinés aux surfeurs de moins de 18 ans, leur permettant d’intégrer également l’épreuve principale.

Main Event : Épreuve phare de l’événement puisque c’est le tableau final. C’est cette compétition qui va livrer le nom du Champion du Monde 2013 !

Epreuves de Race : En complément de l’épreuve de « Surfing », ces épreuves d’endurance et de sprint vont permettre à des amateurs d’affronter les meilleurs athlètes de la spécialité.

La « City Race » : sur la rivière de l’Odet, une épreuve d’endurance de 20 km dans un environnement somptueux. Un départ avec les Flèches de la Cathédrale de Quimper en toile de fond, une vue imprenable sur les plus beaux manoirs de Cornouaille et une arrivée au vieux port de St Marine, véritable joyau du Pays Bigouden, tels sont les ingrédients de ce parcours d’exception. Comme un voyage authentique et pittoresque dans le cœur historique de notre territoire.

La «  Beach Race » : Parcours de sprint dans les vagues de la Torche avec des passages de vague très techniques pour aller virer une bouée située derrière la « barre » pour revenir ensuite dans des surfs périlleux. Cette épreuve extrêmement spectaculaire viendra clôturer notre évènement.

 

Les meilleurs spécialistes mondiaux de la discipline :

 Kai Lenny, le Waterman Hawaïen champion du monde 2010 et 2011 et champion du monde de Race en 2012.

- Le Brésilien Leco Salazar, le nouveau champion du monde 2012.

Mo Freitas, du haut de ses 15 ans le jeune prodige Hawaïen vient de remporter la dernière épreuve de l’année 2012 au Brésil !

- Les Californien Sean Poynter, vice champion du monde 2012 et l’incontournable Colin Mc Phillips, déjà triple champion du monde de longboard et finaliste à La Torche en 2012

-Les Français Peyo Lizarazu, jeune frère du célèbre footballeur qu’on ne présente plus, ou encore Antoine Delpero champion du monde de longboard et vainqueur a la Torche en 2012  

-Sans oublier les « stars locales », Alex Deniel le « costarmoricain », double champion de France de longboard et demi finaliste a La Torche en 2012, Benoit Carpentier, l’espoir Français originaire de Brest actuel n°6 mondial, ou encore le héro Local Théo Vigouroux, qui a atteint les ¼ de finale à La Torche en 2012..

 

Les animations

Nombreuses animations festives et culturelles vous seront proposées : ateliers de découverte et d’initiations au Stand Up Paddle, balades nature sur l’estran, expo photos, sans oublier bien sûr de nombreuses soirées.

 

Format des épreuves 

Le Surfing se déroule en 3 phases  

1) Une phase qualificative appelée les « Trials », qui regroupe 64 compétiteurs.

2) Une phase de pré-qualification pour le « Main Event » (tableau final) appelée « Round # 1 » qui regroupe 16 compétiteurs.

3) Le « Main Event » qui est en fait la compétition principale, rassemble 32 concurrents. Sur les 32, 24 sont sélectionnés d’office grâce à leur classement mondial (c’est le top 24…) auxquels viendront s’ajouter les 8 premiers du « Round # 1 ». – Les 64 « trialistes » sont répartis sur un tableau d’élimination comme c’est le cas sur toutes les compétitions de surf. Les 4 premiers accèdent au tour suivant (« Round # 1 »). Il y a également des « Trials » pour les moins de 16 ans (le « Nakamakai »). Sur le même principe les jeunes s’affrontent entre eux et les 4 premiers accèdent également au « Round # 1 ». – En parallèle de cela et à l’image du tennis ou du golf, il existe un système de « Wild Card ». Il s’agit tout simplement d’une enveloppe de 8 places qui est distribuée à des compétiteurs invités. La liste des heureux élus est établie conjointement par le comité d’organisation de La Torche Pro France et « Water Man League ». – Le « Round # 1 » regroupe donc les 4 premiers « trialistes », les 4 « best Nakamakai » et les 8 « Wild Card ». Les 16 compétiteurs se confrontent alors pour avoir l’honneur d’accéder au « Main Event ». Seuls les 8 premiers iront défier les 24 meilleurs mondiaux déjà sélectionnés dans le tableau final.

Les féminines auront leur propre compétition indépendante (« Ondine »).

 

La Race se déroule en 2 phases 

- La « City race » est une épreuve d’endurance qui se déroule sur la rivière de l’Odet. – 100 professionnels et amateurs seront alignés sur la ligne de départ. Les meilleurs tenteront de franchir en premier l’obstacle naturel crée par le pont du Cap Horn à Quimper. – Au delà de l’intensité de l’effort physique, la course d’une distance de 20km, impose de faire des choix tactiques et stratégiques afin d’optimiser le passage des veines de courant de la rivière. Le sprint final promet des duels de titans dans le vieux port de Saint Marine. -Le classement féminin est établi à la fin de l’épreuve, mais tout le monde cours ensemble, ce qui peut révéler quelques surprises. 

- La « Beach Race » est un parcours au sprint qui se déroule dans les vagues de la Torche. – Le départ, comme l’arrivée se fait en courant, planche sous le bras, pagaie à la main. – L’émulation est palpable et communicative avec le public qui se trouve au plus près de l’action. L’enjeux? Passer les vagues sans chuter pour ne pas perdre de temps, virer la bouée au large et revenir au surf pour gagner du temps et tenter de dépasser ses adversaires. Les passages de bouées sont souvent délicats, entraînant parfois des chutes qui produisent sans cesse des retournements de situation. Comme en surf les concurrents sont répartis sur un tableau d’élimination, les manches sont composés de 10 athlètes et garantissent un spectacle qui tiendra le public en haleine de la première à la dernière seconde. Dans cette épreuve les féminines sont également a l’honneur.

 

Pour plus d'informations ou pour toutes inscriptions, téléchargez le lien suivant : www.twenty-nine.com/wp-content/uploads/2013/10/Infos-Riders-LTPF-13.pdf


Teaser Coupe du Monde de Stand up paddle 2013 :  www.youtube.com/watch?v=PWnWZqk9sQY&feature=youtu.be

 

Organisateurs 

 

Attaché de Presse en amont de l'événement : 
Gaia Coretti - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - 06.58.17.43.47
 
Pendant l'événement :
Didier Lafitte - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - 06.09.57.23.32
Évaluer cet élément
(4 Votes)
Retour en haut

Les partenaires de la Fédération

  ministere18 Région Nouvelle Aquitaine Conseil General des Landes  L'Equipe France Bleu Logo mycoachsport noir Logo Sojasunallianz