Titouan Puyo roi de Paris

Le podium de l'édition 2014 (de gauche à droite) : Casper Steinfath (2e), Titouan Puyo (1er) et Gaëtan Séné (3e). Le podium de l'édition 2014 (de gauche à droite) : Casper Steinfath (2e), Titouan Puyo (1er) et Gaëtan Séné (3e).

Champion du monde de longue distance en mai dernier, Titouan Puyo s’est adjugé le Nautic Paris Sup Crossing, ce dimanche matin. Le Calédonien a réglé les 13,5 km de course en 1h08 en devançant le Danois Casper Steinfath. Gaëtan Séné complète le podium d’une course à laquelle ont pris part quelque 400 personnes. 

 

On appelle ça finir l’année en beauté. Champion du monde ISA en mai dernier au Nicaragua, et vice-champion de France le mois dernier à Quiberon, Titouan Puyo a bien fait de rester un peu plus en France. Malgré l’arrivée de l’hiver, le Calédonien n’a semble-t-il pas été gêné par les 2 degrés matinaux. 

En tête de la Bibliothèque au Quai André-Citroën

En tête dès le top départ, ce matin à 8 heures devant la Bibliothèque nationale François-Miterrand, Puyo n’a jamais lâché sa pole position. Filant comme un hors bord, le Calédonien a déposé à l’énergie le Danois Casper Steinfath, après le tour de l’île de la Cité. Longtemps dans son sillage, le champion du monde de technical race n’a pu tenir la cadence du rameur du Pacifique. Celui-ci s’impose largement avec plus d’une minute trente d’avance à l’arrivée au Quai André-Citroën. Puyo peut sourire : il remporte cette course de prestige. Mais surtout, il prend l’avion dans quelques jours pour le soleil du Caillou. (Cliquez ici pour lire la réaction de Puyo en vidéo)

Séné une fois encore sur le podium

Steinfath, lui, a vite compris qu’il devait davantage regarder dans le rétroviseur plutôt qu’espérer rejoindre Puyo. Sous la menace du retour de Gaëtan Séné, le Nordique assure sa deuxième place pour 18 secondes. Sur le podium, Séné démontre après ses belles sorties cette saison (4e des France et de l’Euro Tour à Bilbao), qu’il a sa place sur ce podium. Deuxième l’an dernier, le Breton termine très fort l’année 2014.

Triple vainqueur à Paris lors des trois premières éditions (2010, 2011 et 2012), Eric Terrien reste au pied du podium cette fois-ci. Après avoir fait l’impasse sur la course parisienne l’an dernier, le « Canarien » était de retour sur la Seine. Un départ moyen puis une chute et Terrien attaquait le Crossing à la 10e place. Au prix d’un nouvel effort, il en a remonté cinq avant de doubler au sprint l’Italien Leonard Niki, vainqueur l’an dernier.

Kai Lenny loin derrière

Neuvième place et déception pour l’Hawaïen Kai Lenny, arrivé la veille en France, et grande attraction de la course. Le sextuple champion du monde n’a pu défendre ses chances avec une planche partiellement cassée en deux au cours du voyage depuis Hawaii. 

Chez les dames, (très) peu de filles sur la Seine pour cette grande fête. En toute logique la championne de France Céline Guesdon s’impose. Mieux, la Méditerranéenne signe le 31e temps scratch.

Dans l'après-midi, la course en bassin à permis à Steinfath de prendre sa revanche, il n'est pas champion du monde de la spécialité pour rien. Le Danois s'impose devant Eric Terrien et remporte le classement combiné. Troisième en bassin, Gaëtan Séné en profite pour doubler Titouan Puyo au général.

 

 

Le classement scratch

1. Ttouan Puyo (Fra) les 13,5 km en 1h08’51

2. Casper Steinfath (Danemark) à 1’34

3. Gaëtan Séné (Fra) à 1’52

4. Eric Terrien (Fra) à 4’14

5. Léonard Niki (Italie) à 4’16

6. Martin Letourneur (Fra) à 4'37

7. Joseph Guegen (Fra) à 5’16

8. Peter Bartl (Fra) à 5’43

9. Kai Lenny (Hawaii) à 6’03

10. Oliver Shilston (Grande-Bretagne) à 6’22

11. Pierre Nau (Fra) à 6’45

121. Roman Frejo (Espagne) à 6’46

13. Martin Vitry (Fra) à 6’48

14. Thomas Hébert (Fra) à 6’54

14. Yanis Maire (Fra) à 6’55

15. Jérémy Teulade (Fra) à 7’56

31. Céline Guesdon (Fra, 1re dame) à 11’38




Télécharger les pièces jointes :
  000_nautic.pdf (252 Téléchargements)
Dernière modification le : 08 décembre 2014
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Plus dans cette catégorie : « Eric Terrien remonte sur Seine  •  Le calendrier SUP 2015 »
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BPdacia