surfingfrance.com

QS - Une fin de saison très Pacifique

QS - Une fin de saison très Pacifique  © WSL

La Direction Technique Nationale a dépêché deux techniciens, Stéphane Corbinien et Fred Robin, à Hawaii pour le circuit QS masculin et un autre, Hira Teriinatoofa, en Australie pour le circuit QS féminin. Certain(e)s de nos surfeurs jouent leur qualification à l'occasion de l'épilogue de la saison. 


CORBIFREDOStéphane Corbinien (directeur de la performance) et Fred Robin (entraîneur contrat Préparation Olympique) sont à Hawaii depuis quelques jours. Après avoir suivi près d'une dizaine de QS cette saison, dont notamment les premiers 6.000 en mars/avril en Australie, mais aussi les 10k de l'US Open ou encore portugais et espagnol de cet automne, Corbinien vient "finir le travail" sur le North Shore. Il est assisté de Robin, qui a pour sa part été au contact de l'élite française sur plusieurs CT cette année, et qui connaît très bien Hawaii.
11 messieurs à Hawaii
bd38abb0eb07cb783014fcad8265c521Onze Français sont engagés dès la nuit prochaine à Haleïwa sur le Hawaïan Pro (13-24 novembre), premier des deux 10k à Oahu. A commencer par Jorgann Couzinet et Joan Duru. Le premier joue la montée sur le CT, le second son maintien dans l'élite. Actuellement 7e du classement QS, et donc virtuellement qualifié, Couzinet (photo ci-contre) est pour la 3e année consécutive aux portes du Championship Tour. Il pourrait se contenter de ses 17.310 points si ses poursuivants n'améliorent pas leurs pécules.
Couzinet vise le quart
Mais pour en être certain, il doit "juste" effacer une de ses 3es places sur un 3k et la remplacer par un quart de finale à Haleïwa ou quelques jours plus tard sur la dernière étape à Sunset Beach (25 nov - 7 décembre). Plus facile à dire qu'à faire quant on sait que nombre de surfeurs français se sont cassés les dérives en arrivant à Hawaii en position de qualifiables avant de dégringoler au classement. En ce sens, la présence du duo de techniciens fédéraux peut apporter le petit plus pour enfin y parvenir.
Joan Duru en mission
9b5184d4dead160aaeda8f523226a2aaQuant à Duru (photo) , 26e sur le CT et 29e sur le QS, la mission est d'autant plus difficile qu'il n'a pas le droit à l'erreur. Comme Jérémy Florès en 2014 (3e à Haleïwa), Duru serait bien inspiré d'aller jusqu'en finale sur le premier des deux QS afin de souffler totalement. Il lui restera encore le très aléatoire QS de Sunset et le CT à Pipeline (quarts de finale minimum) pour composter son ticket pour le CT 2020.
Bourez de la partie aussi
Outre les deux surfeurs précités, Michel Bourez (15e sur le CT) est finalement lui aussi de la partie. Vainqueur à Haleïwa en 2008 et 2013, Bourez est un sacré client sur la droite puissante. S'il ne risque rien sur le CT, sa présence au Hawaïan Pro est surtout motivée par un besoin de reprendre confiance après quelques résultats mitigés ces derniers mois sur le CT. Et s'il y a bien un endroit où le Tahitien peut tout fracasser c'est bien dans le Pacifique nord. 
Un trio qui vise plus haut
Charly Martin (25e), Gatien Delahaye (26e) et Maxime Huscenot (30e) sont eux aussi très bien placés pour une fin de saison canon. Habitués du North Shore depuis de nombreuses années, Martin et Huscenot ont la connaissance des vagues du Pacifique nord et leur surf peut s'y adapter pour une performance notable. Delahaye est certes plus jeune mais sa fougue peut le porter loin.
Améliorer son classement général
Le constat est identique pour Tim Bisso (35e) et Nommé Mignot (39e). Charly Quivront (43e), Mihimana Braye (65e) et Tristan Guilbaud (77e) sont eux aussi à Hawaii ce mois-ci. Assez loin au classement, leur objectif premier sera avant tout d'améliorer leur ranking et d'assurer leur participation aux Challenger Series de la WSL en 2020.
Six tricolores en Australie
HIRABien plus au sud, elles sont six Françaises à jouer leur fin de saison en Australie. Le Port Stephens Toyota Pro, QS 6k à Birubi Beach, figera définitivement le classement 2019. Pour les accompagner, la Fédération a fait confiance à Hira Teriinatoofa, technicien tahitien qui avait intégré le staff de l'équipe de France en septembre dernier lors des World Surfing Games ISA au Japon. Sur place depuis quelques jours, Teriinatoofa est missionné pour offrir ses services à celles qui le désirent.
Vahine Fierro vise le CT
f52f009d81161a7d8562301cfcb91ac5A commencer par Vahine Fierro (photo), 19e du classement avant l'épilogue. Longtemps dans la bulle des qualifiées (Top 6) après une très bonne première partie de saison, Fierro a glissé au classement suite à un automne assez moyen. La championne du monde junior WSL a pour objectif une demi-finale pour réaliser son rêve d'accéder au CT. Soit exactement la même perf que celle réalisée en début d'année à Sydney (3e).
Ranking et expérience
Très en vue avec un 8es de finale à l'US Open (10k) cet été, Tessa Thyssen occupe elle la 25e place du ranking. Sauf exploit, soit une victoire en Australie, Thyssen ne pourra pas monter sur le CT cette année. L'ancienne championne du monde junior ISA peut toutefois encore gagner des places au classement et se présenter en tête de série sur les QS 2020 qui occuperont une place encore plus grande au calendrier. Maud Le Car (37e) et Pauline (39e) ont elles aussi cette ambition de finir l'année en beauté et de gager des places au ranking final. Habituées des joutes QS et australiennes depuis des lustres, elles peuvent conclure 2019 avec un nouveau coup d'éclat.
Quant aux juniors Juliette Lacome (85e) et Jade Magnien (139e), également présentes sur la cote Est australienne, l'intérêt sera là aussi de progresser dans la hiérarchie et d'acquérir de l'expérience pour les années à venir.



QUALIFICATIONS MODE D'EMPLOI
Messieurs
Le classement général est établi sur les cinq meilleurs résultats de chaque surfeur. En fin de saison, les 10 premiers du classement, hors surfeur(s) du Top 22 du Championship Tour (qui peuvent eux aussi participer aux QS), accèdent au CT, le circuit principal.
Dames
Le classement général est établi sur les cinq meilleurs résultats de chaque surfeuse. En fin de saison, les 6 premières du classement, hors surfeuse(s) du Top 10 du Championship Tour (qui peuvent elles aussi participer aux QS), accèdent au CT.


HAWAIAN PRO
QS 10.000 messieurs, Alii Beach, Haleïwa, Oahu-Hawaii
Les 11 Français engagés : Jorgann Couzinet (7e), Michel Bourez, Charly Martin (25e), Gatien Delahaye (26e), Joan Duru (29e), Maxime Huscenot (30e), Tim Bisso (35e), Nommé Mignot (39e), Charly Quivront (43e), Mihimana Braye (65e), Tristan Guilbaud (77e).
Le tableau ici : https://bit.ly/3528qgn
Live sur le site de la World Surf League

PORT STEPHEN TOYOTA PRO
QS 6.000 dames, Birubi Beach, NSW, Australie
Les 6 Françaises engagées : Vahine Fierro (19e), Tessa Thyssen (25e), Maud Le Car (37e), Pauline Ado (39e), Juliette Lacome (85e), Jade Magnien (139e).
Le tableau ici : https://bit.ly/2qNN8Eo
Live sur le site de la World Surf League

CLASSEMENTS GÉNÉRAUX PROVISOIRES QS
Messieurs : https://bit.ly/2rBSWRC
Dames : https://bit.ly/2pYdB21

 

Dernière modification le : 14 novembre 2019
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les partenaires de la Fédération

  ministere18 Région Nouvelle Aquitaine Conseil General des Landes  L'Equipe France Bleu Logo mycoachsport noir Logo Sojasunallianz