surfingfrance.com

LA FRANCE CHAMPIONNE DU MONDE DE LONGBOARD !

LA FRANCE CHAMPIONNE DU MONDE DE LONGBOARD !  © FFSurf/We_Creative et ISA

L'équipe de France a remporté ce dimanche le titre de championne du monde de longboard des nations à Biarritz. Les Français ont réalisé une compétition exceptionnelle ponctuée par la médaille d'or d'Alice Lemoigne, et celles d'argent de Justine Dupont et Antoine Delpero, et de bronze d'Edouard Delpero, auxquelles il faut ajouter la victoire sur l'épreuve du relais vendredi.
Les Bleus récupèrent le trophée de 2013 qu'ils avaient abandonné l'an dernier aux Etats-Unis.

 

Cette ultime journée des championnats du monde de longboard s’est terminée sur de grosses et belles vagues et par une pluie de médaille. Alice Lemoigne a décroché son tout premier titre mondial, devançant Justine Dupont. Chez les hommes, les frères Delpero ont loupé, d’un rien, un historique doublé. Ces résultats permettent à l’équipe de France de décrocher un second titre mondial au classement par nations après celui de 2013.
Première sélection, première finale et premier titre pour Alice Lemoigne
Alice Lemoigne, imperturbable durant la finale, est montée en puissance au fur et à mesure de la compétition, avant de décrocher, haut la main, sa première médaille d’or aux Mondiaux ISA. En finale, deux vagues de qualité (8,23 et 7,23) ont permis à la Réunionnaise de triompher. Impressionnante d'agilité, de puissance et de technique sur les vagues consistantes de la Côte des Basques, elle devance son amie et coéquipière Justine Dupont. La Landaise, troisième de la série au coup de trompe, est finalement montée sur la deuxième marche du podium après que l’Américaine Soleil Errico, tenante du titre, a été pénalisée suite à une interférence. La médaille de bronze revient à la Brésilienne Chloe Calmon, deuxième l’an passé en Chine.
Les frères Delpero si près, si loin
En tête pendant quasiment toute la finale grâce à deux superbes vagues (8,17 et 9,00), Antoine Delpero tenait un troisième titre planétaire (après 2009 et 2013) jusqu'à deux minutes du coup de trompe final. Mieux, il savait son frère Edouard deuxième derrière lui et s'apprêtait à célébrer ce double historique. Las, les deux frères se faisaient doubler in extremis par le Péruvien Benoit Clemente. Après avoir scoré la meilleure note de la finale (9,83), le Sud-Américain, troisième derrière les Delpero, partait sur une ultime vague et plantait un hang ten magnifique (7,70). Suffisant pour devenir champion du monde après avoir été dominé tout au long de la semaine par les frères Delpero, archi favoris sur leur spot. Un grand bravo à Antoine et Edouard, en argent et en bronze, dont les points rapportés permettent avec ceux des filles d'offrir aux Bleus un second titre de champions du monde. 

LEMOIGNE ALICE FRA ISAWLSC FFS Biarritz 02 06 2019 ARR 3233

Alice Lemoigne portée en triomphe à sa sortie de l'eau par Jorgann Couzinet et Justine Dupont (à droite). Photo : FFSurf/We_Creative


RÉACTIONS

Alice Lemoigne, championne du monde
LEMOIGNE ALICE FRA ISAWLSC FFS Biarritz 02 06 2019 ARR54048« Je ne réalise pas, je ne sais pas où je suis, c'est juste trop bon. Il y avait toutes mes copines, des amis de la Réunion, ma maman. De la voir en pleurs et de lui faire ce cadeau, je ne pouvais pas rêver mieux. C'est le plus beau jour de ma vie. C'est juste fou. Le travail paye, je suis contente. Cette finale a été hyper belle. J'ai senti l'énergie du public, j'ai entendu leurs cris. C'était juste magnifique, c'est un bonheur. On a eu de bonnes vagues, ça fait plaisir. En plus, j'ai gagné avec de beaux scores (8,23 et 7,23). Je suis vraiment contente d'avoir pu faire ce chemin avec Justine (Dupont, 2e). Elle est passée par les repêchages mais elle n'a rien lâché. C'était magnifique. Il n'y a eu que de bonnes ondes dans cette finale. C'était un bonheur de le partager avec ces filles parce qu'elles ont un super bon niveau. » 

Antoine Delpero, capitaine, vice-champion du monde
DELPERO ANTOINE FRA ISAWLSC FFS Biarritz 02 06 2019 ARR54015« Ce titre par équipe est magnifique, nous étions là pour ça. En plus, on a les filles qui font un et deux. J'ai une petite aigreur parce que je suis parti sur la mauvaise vague à la fin, à deux minutes du buzzer alors que j'étais premier. C'est une grosse erreur tactique de ma part. Mais je suis super fier de mon équipe, super fier de tout ce qu'ils ont montré cette semaine, et très fier d'avoir été capitaine de cette équipe.
C'était long, c'était une compétition difficile due aux changements de conditions. Je suis juste très heureux du résultat final par équipes.
Je ne pense pas faire de compétition internationale cette année. L'année prochaine ? Je ne sais pas trop non plus, à moins que quelqu'un vienne me proposer un sponsor ou un partenariat financier qui pourrait m'aider à voyager… mais je pense que je vais en rester là. » 

Justine Dupont, vice-championne du mondeDUPONT JUSTINE FRA ISAWLSC FFS Biarritz 02 06 2019 ARR54069« Le fait de passer par les repêchages m'a ajouté pas mal de tours. Il fallait se relever de ma défaite au 3e tour (du tableau principal). J'ai su remonter la pente, passer les tours un à un. Cette finale avec Alice (Lemoigne) était dingue. On s'est entraînée depuis quinze jours ensemble. En un contre un, ça aurait été encore plus fantastique, mais c'était dingue de pouvoir vivre ça ensemble. Il y avait de bonnes conditions, je suis contente de mon surf, j'ai pu m'exprimer. J'ai pris vraiment beaucoup de plaisir, j'ai eu de bonnes sensations. Le public était dingue, les gens ont été vraiment adorables, tous à fond. Ça faisait chaud au coeur, même sur le nose on entendant crier, c'était vraiment très spécial. Je n'ai jamais vraiment vécu ça, tu sens que tu as embarqué tout le monde avec toi. C'est du show aussi. Les garçons ont fait briller nos yeux, leur surf est tellement beau. Ça nous a inspirées avec Alice (Lemoigne) pour élever notre niveau. Notre complicité était vraiment belle. C'était vraiment beau et très chouette à vivre. Ça a été une sacrée semaine de compétition. » 

Edouard Delpero, médaille de bronze
DELPERO EDOUARD FRA ISAWLSC FFS Biarritz 02 06 2019 ARR54037« Je visais le titre individuel mais j'aurais préféré qu'Antoine (Delpero) gagne à la fin. On a fait deux petites erreurs chacun qui nous ont coûté les deux premières places. 
C'est une expérience, on apprend de nos erreurs, c'est dur de passer aussi près de la consécration à la maison. J'espère que ça fait partie du chemin, qu'il y aura d'autres moments forts à vivre. On a une très belle équipe, franchement. Je suis très fier des filles, elles ont fait un boulot monstrueux parce qu'il y avait beaucoup de niveau. Elles ont tout « pété », elles ont fait une finale incroyable. On rentre avec l'Aloha Cup (le relais), le titre par équipes. C'est propre, c'est parfait. » 

TEAM FRANCE ISAWLSG FFS Biarritz 020619 Boulenger 10527

L'équipe de France triomphe également sur le relais. Photo : FFSurf/We_Creative


RÉSULTATS 
Messieurs
1. Benoit Clemente (Pérou) 17.53 pts - Champion du monde
2. Antoine Delpero (France) 17.17 pts
3. Edouard Delpero (France) 16.90 pts
4. Cole Robbins (USA) 12.77 pts
Dames
1. Alice Lemoigne (France) 15.46 pts - Championne du monde
2. Justine Dupont (France) 13.40 pts
3. Chloe Calmon (Brésil) 11.27 pts
4. Soleil Errico (USA) 7.93 pts
Relais (Aloha Cup)
1. France (Edouard Delpero, Antoine Delpero, Alice Lemoigne, Justine Dupont) - Championne du monde
2. Japon (Kai Hamase, Kenichi Kitamura, Natsumi Taoka, Misato Kabasawa)
3. Etats-Unis (Kai Sallas, Cole Robbins, Soleil Errico, Lindsay Steinriede)
4. Brésil (Chloe Calmon , Atalanta Batista, Wenderson Conceição, Phil Rajzman) 
Nations
1. France 3450 pts - Championne du monde des nations
2. Pérou 2616
3. USA 2368
4. Brésil 2075
5. Australie 1875
6. Grande Bretagne 1813
7. Japon 1680
8. Afrique du Sud 
9. Argentine 1645
10. Portugal 1593
11. Italie 1530
12. Nouvelle-Zélande 1450
13. Canada 1405
14ex. Uruguay 1330
14ex. Pays-Bas 1330
16. Belgique 1320
17. Taïwan 1310
18. Mexique 1250
19. Russie 1205
20. Danemark 1160
21. Espagne 1070
22. Allemagne 1030
23. Equateur 930
24. Costa Rica 888
25. Irlande 600
26. Suisse 540
27. Suède 520
28. Chili 400
29. Colombie 320
30ex. Israël 240
30ex. Afghanistan 240

CLEMENTE BENOIT PER ISAWLSC FFS Biarritz 02 06 2019 ARR 3388

Le Péruvien Benoit « Piccolo » Clemente vainqueur au buzzer et nouveau champion du monde. Photo : FFSurf/We_Creative

 

LES BIO DES FRANÇAIS 

ALICE LEMOIGNE
https://www.surfingfrance.com/champions/alice-lemoigne.html

JUSTINE DUPONT
https://www.surfingfrance.com/champions/justine-dupont.html

ANTOINE DELPERO
https://www.surfingfrance.com/champions/antoine-delpero.html

EDOUARD DELPERO
https://www.surfingfrance.com/champions/edouard-delpero.html


CORBINIEN STEPHANE FRA ISAWLSC FFS Biarritz 31 05 2019 ARR53617 2

Alice Lemoigne dans les bras du directeur de l'équipe de France Stéphane Corbinien. Photo : FFSurf/We_Creative

--
Stéphane Corbinien : « L’histoire d’Alice est magnifique » 

Le directeur des équipes de France dresse le bilan des Mondiaux et se dit sous le charme de la nouvelle championne du monde.

L’équipe est passée par toutes les émotions lors de cette dernière journée. Quel bilan tirez-vous de ces Mondiaux ?
Après le relais, nous parvenons à prendre un titre de championne et vice-championne du monde avec les filles. Certes, nous aurions préféré voir les frères Delpero triompher sur leur plage. Mais il ne faut pas relativiser leur exploit. Deuxième et troisième, ce sont des résultats de très haut niveau, une performance incroyable. On a un peu de regrets parce que nous aurions préféré les voir triompher. Mais c’est quelque part la beauté du sport. Antoine avait pris le titre au Pérou et là c’est un Péruvien qui subtilise le titre en France. Le bilan est magnifique : champions du monde par équipe, une médaille d’or, deux d’argent et une de bronze. C’est difficile de rêver mieux. Si nous avions été tous honnêtes, nous aurions signé d’entrée. Nous allons fêter tout ça tout en félicitant le staff pour leur travail ainsi que tous les gens qui nous ont accompagnés.

Ces performances veulent dire beaucoup du niveau du longboard français sur le plan mondial…
Nous possédons quand même des longboarders incroyables. Avec les deux frères Delpero, notamment, nous avions une génération qui a ouvert la voie. Il y a une belle école du longboard français. Les filles accompagnent magnifiquement tout cela. Alice Lemoigne est toute jeune. Elle vient s’emparer du titre mondial pour sa toute première sélection. C’est une histoire magnifique.

Elle a l’air de tout réussir du premier coup !
Il y a des athlètes comme ça qui ont la fibre pour le haut niveau. Ils arrivent à gérer les émotions. Pour gérer une finale à ce niveau-là, il faut être en capacité de le faire. Elle l’a fait jusqu’au bout. C’est vraiment magnifique. Belle carrière à elle.

DELPERO ANTOINE FRA ISAWLSG FFS Biarritz 020619 Boulenger 10298
Médaillé d'argent à la maison après avoir tutoyé le titre mondial, Antoine Delpero laisse planer le doute sur sa retraite définitive. Photo : FFSurf/We_Creative

LES MONDIAUX DE LONGBOARD 2019 EN BREF
L'International Surfing Association a attribué à la France l'organisation des championnats du monde de longboard 2019. La Ville de Biarritz a accueilli les ISA World Longboard Surfing Championships du 26 mai au 2 juin. L'évènement était organisé par la Fédération Française de Surf.
31 équipes venues des cinq continents et composées de quatre athlètes chacune, deux hommes et deux femmes, ont participé à la compétition. Au total, 103 compétiteurs, dont 46 femmes, ont participé à cet évènement qui s'est étalé sur 8 jours sur les vagues de la Côte des Basques. Un spot qui a vu naître la pratique du surf en 1957 et une vague idéale pour la pratique du longboard.

QUATRE TITRES MONDIAUX
Quatre titres mondiaux ont été décernés : chez les messieurs et les dames en individuels, par relais (équipe de 4) et le titre mondial des nations avec un classement aux points des performances individuelles de chaque athlète.

QUALIFICATIFS POUR LES JEUX PANAMÉRICAINS ET LES WORLD BEACH GAMES
L'enjeu sportif était cette année de taille puisque les ISA World Longboard Surfing Championships 2019 étaient qualificatifs pour deux compétitions reconnues par le Comité International Olympique : les Jeux Panaméricains de Lima, au Pérou (juillet 2019) et les World Beach Games de San Diego, en Californie (octobre 2019). De fait, seuls les pays disposant d'un Comité National Olympique ont pu participé aux Mondiaux de longboard de Biarritz 2019.

 

 

Dernière modification le : 24 juin 2019
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Plus dans cette catégorie : « Les Bleus débutent fort
Retour en haut

Les partenaires de la Fédération

  ministere18 LOGO AQUITAINE 2016 Conseil General des Landes  L'Equipe France Bleu Logo mycoachsport noir Logo Sojasunallianz