Le TAS attribue la gouvernance olympique du Stand Up Paddle à l'ISA

L'ISA a salué aujourd'hui la décision historique du Tribunal Arbitral du Sport (TAS) de lui attribuer la gouvernance du Stand Up Paddle (SUP) au niveau olympique. L'ISA a salué aujourd'hui la décision historique du Tribunal Arbitral du Sport (TAS) de lui attribuer la gouvernance du Stand Up Paddle (SUP) au niveau olympique.  © ISA/Ben Reed

Dans un communiqué publié ce jeudi après-midi, l'International Surfing Association (ISA) se félicite de la décision historique du Tribunal Arbitral du Sport (TAS) de lui attribuer la gouvernance du Stand Up Paddle au niveau olympique. La Fédération Française de Surf qui a la délégation ministérielle depuis 2010 se félicite de cette décision. La France est championne du monde en titre de Stand Up Paddle (Salvador 2019). 


« La résolution de cette affaire est un moment historique pour le SUP et l'ISA », écrit la fédération internationale. « L'ISA s'est engagée depuis de nombreuses années dans le développement et la promotion du SUP au niveau mondial, en investissant et en défendant le sport pour servir au mieux les intérêts des athlètes, des fédérations nationales, des événements et de tous les passionnés. »
La décision du TAS permet à l'ISA de « mieux cibler et d'accélérer la croissance et la popularité internationales de ce sport, en tant que fédération sportive internationale responsable du SUP au niveau olympique. »

Le président de l'ISA, Fernando Aguerre, a déclaré : « Au terme de cette longue et difficile course, nous sommes à la fois soulagés et gratifiés par cette importante décision du TAS. En confirmant la gouvernance de l'ISA pour le SUP au niveau olympique, le TAS a validé nos années de passion, d'engagement et de leadership - de nos champions du monde à nos officiels, organisateurs et fédérations membres. »
Le président Aguerre a ajouté : « La communauté mondiale des athlètes peut maintenant envisager avec clarté la poursuite de la construction d'un avenir passionnant pour le haut niveau. Cela inclut notre ambition et notre plan à long terme de voir le SUP inclus dans le programme olympique sous la direction et l'autorité de l'ISA. »
« La gouvernance du SUP au niveau olympique découle à juste titre de l'histoire, de la tradition et de la culture du surf. Aujourd'hui, nous ressentons la validation et la reconnaissance de toutes les années d'efforts et de travail acharné que les équipes engagées de l'ISA et du monde entier au niveau national ont investi pour assurer la croissance continue du SUP. »

Vice-président de l'ISA et champion du monde de Stand Up Paddle, le Danois Casper Steinfath a déclaré : « En tant qu'athlète actif, mais aussi en tant que dirigeant de l'ISA, je suis vraiment ravi de ce résultat. Nous sommes heureux que ce processus juridique soit désormais derrière nous. Nous sommes impatients de revenir à notre priorité qui est le développement du SUP. Comme nous l'avons vu aux Jeux Panaméricains l'été dernier à Lima (Pérou), le SUP peut apporter une valeur ajoutée incroyable aux compétitions multisports comme les Jeux Olympiques, les Jeux Olympiques de la Jeunesse et d'autres Jeux Continentaux. »


Le TAS a publié un communiqué de presse concernant la récompense, qui peut être consulté ici (anglais) : https://www.tas-cas.org/fileadmin/user_upload/CAS_Media_Release_5830.pdf

 

 

 

Dernière modification le : 10 août 2020
Évaluer cet élément
(1 Vote)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BPdacia