Noyade : les surfeurs sauveteurs en première ligne

Noyade : les surfeurs sauveteurs en première ligne  © Photos FFsurf

A la demande de la Fédération Française de Surf, une première session de formation à des gestes spécifiques en eau salée a été délivrée par le Centre d'Enseignement des Soins d'Urgence de Pau auprès des moniteurs de surf de Gironde, vendredi à Bordeaux. La FFSurf et le Groupe Macif, son partenaire régional, veulent par ailleurs alerter les pouvoirs publics sur le rôle citoyen que les surfeurs exercent tous les jours sur la sécurisation du littoral.

 

Une douzaine de moniteurs et de directeurs des principaux clubs girondins, ainsi que quatre cadres de la Direction Technique Nationale, ont répondu à l’appel de la FFSurf, vendredi, à Mérignac. Organisée par la Fédération et le Groupe Macif, partenaire régional sur cette opération, une formation spécifique au sauvetage en eau salée a été dispensée par deux infirmiers au Samu et formateurs au centre d’enseignement des secours d’urgence de Pau. 

Alors que l'été s’est installé et que les plages se sont remplies de vacanciers, les accidents vont se multiplier. Les surfeurs jouent comme chaque année un rôle capital dans le sauvetage. En France, les accidents de noyades en mer provoquent chaque été 300 décès. Et des centaines de personnes conservent des séquelles parfois très lourdes. Si les interventions des nageurs-sauveteurs côtiers sont déterminantes, elles ne couvrent pas toutes les plages, ni tous les horaires de baignade, ni toutes les périodes de l’année. Les surfeurs sont donc des acteurs essentiels du sauvetage en mer.

 

Pour Jean-Luc Arassus, président de la Fédération Française de Surf : « Les surfeurs sont ceux qui connaissent le mieux l’océan. La sécurisation du littoral se fait par eux tous les jours. Le surfeur fait son devoir citoyen. Notre objectif est de sensibiliser les institutionnels sur l’importance du surf dans les communes du littoral et sur le rôle citoyen que les surfeurs exercent tous les jours sur la sécurisation de ce littoral. » 
Le président de la FFSurf de préciser : « Nous n’attendons pas de subventions de l’Etat mais la mise en place de dispositifs comme un complément de formation ou des moyens logistiques qui pourraient être mis à disposition des moniteurs afin qu’ils soient équipés de manière plus professionnelle. Le Conseil Général des Landes et le Conseil Régional d’Aquitaine s’engagent sur le surf mais ils ne sont pas assez conscients du réel impact et de la richesse qu’a le surf dans la vie économique et citoyenne de leur littoral. »
Jean-Luc Arassus de conclure : « Le sauvetage en mer fait partie intégrante de l’enseignement dans nos écoles de surf. Se licencier dans les clubs affiliés à la Fédération Française de Surf est un acte citoyen. »

 

Eric Garcia et Nicolas Dion, infirmiers au Samu de Pau et formateurs au centre d’enseignement des secours d’urgence 64 de Pau, ont réalisé cette formation. Ils en expliquent le contenu : « La Fédération Française de Surf nous a demandé d’intervenir pour :  1. Aller plus loin dans la prise  en charge des noyés ; Spécifier de nouveau l’importance que peuvent avoir les surfeurs dans la prise en charge initiale des noyés. Les surfeurs sont le premier maillon de la chaîne de secours dans la pratique de leur activité ou des activités connexes. 2. Voir avec les surfeurs professionnels, qu’ils soient moniteurs ou pratiquants, quelles sont les contraintes liées au milieu naturel et les difficultés professionnelles qui font que les formations de secourisme traditionnelles peuvent, parfois, ne pas répondre à des situations particulières. Au Cesu, notre expertise du secours médicalisé et du milieu isolé nous permet notamment de leur apporter des éléments de réponse pour adapter les gestes de secours à leur conditions de travail : lieu isolé, pas de réseau téléphonique, hautes vagues, etc… »

 

Laurent Rondi, président du Lacanau Surf Club et président du Comité départemental de surf de Gironde, a confié sa satisfaction d’avoir participé à cette formation : « C’est une formation très enrichissante, qui sort des sentiers battues. Là, on est dans l’opérationnel : on parle spécifiquement de la noyade. Qui va du petit incident de l’aqua-stress stade 1 à la situation critique, laquelle peut finir de façon dramatique. On a affaire à des formateurs impliqués qui seront des acteurs ultimes de nos éventuelles interventions. Ce que nous allons faire va a posteriori impacter sur leurs interventions. A Lacanau, on intervient dans 90% des cas sur de la prévention, on conseille avant que les baigneurs ne se retrouvent dans des situations difficiles. On ne doit faire heureusement que deux ou trois interventions extrêmes dans l’année. »
L’élu, qui est également moniteur, concède ressortir plus serein de cette formation : « Je suis plus « confort » par rapport à ce que je savais et j’ai plein d’idées à proposer avec nos moniteurs. Je vais également pouvoir faire de la formation et mettre en place des process avec nos surfeurs, même les plus jeunes. Au Comité départemental de Gironde, on va s’appliquer à faire des formations même en été pour permettre aux surfeurs d’aller plus vite sur les interventions et contribuer à sauver des vies. »

 

Le Groupe Macif, assureur de référence de la navigation de plaisance en France et partenaire régional de la Fédération Française de Surf sur cette opération, contribue depuis de nombreuses années à la prévention des risques en mer. « Des actions de prévention nautique sont régulièrement menées auprès du grand public dans le cadre de notre programme d’actions mutualistes, explique Francis Jamin, directeur régional de la Macif Sud-Ouest Pyrénées. L’idéal serait de combiner formation aux gestes de premiers secours et sensibilisation aux mesures préventives, tout au long de la vie. »

 

Une personne qui devient paraplégique suite à un accident en mer coûte entre 2 et 3 millions d’euros pour une compagnie d’assurance. Aucun surfeur licencié à la Fédération Française de Surf ne s’est noyé depuis 2007. 

Dernière modification le : 29 décembre 2015
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les partenaires de la Fédération

  ministere18 LOGO AQUITAINE 2016 Conseil General des Landes  L'Equipe France Bleu Logo mycoachsport noir Logo Sojasunallianz