9 Français en Chine pour les Mondiaux de Longboard

Les championnats du monde de longboard de la WSL devraient bénéficier de grosses conditions de surf avec des vagues comprises entre 1m50 et 3m et un vent soutenu, tout au long des huit jours de compétitions à Riyue Bay. Les championnats du monde de longboard de la WSL devraient bénéficier de grosses conditions de surf avec des vagues comprises entre 1m50 et 3m et un vent soutenu, tout au long des huit jours de compétitions à Riyue Bay.  © WSL
Ils sont neuf Français, six hommes et trois femmes, a s’aligner au départ des championnats du monde de longboard de la World Surf League qui débutent demain sur l’île de Haïnana, en Chine (4-11 décembre).


Champions d’Europe, les Français Antoine Delpero et Alice Lemoigne débarquent en Chine avec l’ambition de décrocher le titre planétaire. Vainqueur en 2009 et 2013 des Mondiaux de l’International Surfing Association (la seule fédération reconnue par le Comité international olympique), Delpero veut décrocher les Mondiaux WSL qui manquent à son impressionnant palmarès.
Antoine Delpero deux fois en argent aux WSL
Deux fois vice-champion du monde chez les pros en 2008 et 2010, le Basco-Marseillais semble plus préparé que jamais pour aller jusqu’au bout. Vainqueur de trois des quatre étapes européennes et champion continental pour la quatrième fois, Delpero est un artiste et la longue gauche de Riyue Bay lui convient à merveille, rappelez-vous de ce magnifique 10/10 l’an dernier. Capture décran 2016 12 03 à 12.16.59Triple championne d’Europe en titre, Alice Lemoigne est elle aussi préparée pour briller à Hainan. La Réunionnaise, quart de finaliste l’an passé, a la technique et le mental pour aller plus loin.
Tim Creignou demi-finale en 2014 est de retour
Le contingent tricolore ne s’arrête pas à ces deux têtes d’affiche. Chez les messieurs, Edouard Delpero, le jeune frère d’Antoine, est vice-champion d’Europe et vient tout juste de remporter une étape du circuit pro à Taïwan. L’an dernier, c’est d’ailleurs le quadruple champion de France qui avait réalisé la meilleure perf française en terminant 5e sur le spot de Riyue Bay. Sur la troisième marche de l’édition 2014, le Landais Timothée Creignou s’est lui aussi qualifié pour les Mondiaux chinois et peut, de nouveau, créer la surprise dans le tableau principal. Champion de France voici six semaines à Biarritz, Emilien Fleury continue de grimper dans la hiérarchie et peut, logiquement, espérer marquer les esprits en Chine. Ce sera plus compliqué pour les deux Réunionnais Aurélien Meynieux et de Martin Coret, qui surferont toutefois sans complexe et avec leur talent qui leur a permis de se qualifier pour ces championnats du monde.
Justine Mauvin sur sa lancée
Quart de finaliste comme Alice Lemoigne l’an passé, Justine Mauvin a remporté son deuxième titre national en octobre à Biarritz et vient de terminer 3e du Taïwan Open. La Réunionnaise arrive gonflée à bloc en Chine. Le trio féminin tricolore est complété par Victoria Vergara, 9e en 2014, et qui profitera de la longueur de la vague de Riyue Bay pour afficher sa technique.
Des champions du monde à la pelle
Si les neuf Français débarquent à Hainan avec détermination, ils savent aussi que ces championnats du monde WSL sont sans doute les plus relevés de l’histoire. Les trois champions du monde des six dernières éditions, Piccolo Clemente (Pérou), Harley Ingleby (Australie) et Taylor Jensen (USA) sont là pour soulever un troisième trophée. Anciens vainqueurs, Duane Desoto (Hawaii, 2010) et Phil Rajzman (Brésil, 2007) ont déjà waxé leur planche. Parmi les challengers, Ned Snow (Hawaii), Kai Sallas (Hawaii) et Ben Skinner (Angleterre) sont à surveiller de près. Le tableau est tout aussi relevé chez les dames avec notamment le retour de la tenante du titre Rachael Tilly (USA) et de sa dauphine Crystal Dzigas (Hawaii). Forfait l’an passé, la double championne du monde Kelia Moniz (Hawaii, 2012 et 2013) est bien présente cette année. Tout comme Chloe Calmon (Brésil, 3e en 2014 et 2015) et Karina Rozunko (USA, 3e en 2012 et 2013).

LES TABLEAUX
Messieurs - 1er tour
Série 1 : Édouard Delpero (Fra), Phil Rajzman (Bré), Martin Coret (Fra)
Série 2 : Jeferson Silva (Bré), Aurélien Meynieux (Fra), Lucca Mesinas Novaro (Per)
Série 3 : Rodrigo Sphaier (Bré), David Arganda (USA), Masaya Tsukamoto (Jap)
Série 4 : Ben Skinner (GB), Nic Jones (Aus), Lucas Garrido Lecca (Per)
Série 5 : Taylor Jensen (USA), Steven Sawyer (AfS), wild card
Série 6 : Piccolo Clemente (Per), Jack Entwistle (Aus), wild card
Série 7 : Tony Silvagni (USA), Harley Ingleby (Aus), Kaniela Stewart (Haw)
Série 8 : Timothée Creignou (Fra), Cole Robbins (USA), Augusto Olinto (Bré)
Série 9 : Antoine Delpero (Fra), Duane Desoto (Haw), Grant Beck (AfS)
Série 10 : Jared Neal (Aus), Ned Snow (Haw), Kevin Skvarna (USA)
Série 11 : Nelson III Ahina (Haw), Adam Griffiths (GB), Shohei Akimoto (Jap)
Série 12 : Kai Sallas (Haw), Matthew Moir (AFS), Émilien Fleury (Fra)
Dames - 1er tour
Série 1 : Justine Mauvin (Fra), Atalanta Nascimento (Bré), Victoria Vergara (Fra)
Série 2 : Chloe Calmon (Bré), Karina Rozunko (USA), Kelia Moniz (Haw)
Série 3 : Rachael Tilly (USA), Taryn Kyte (AfS), wild card
Série 4 : Crystal Dzigas (Haw), Lindsay Steinriede (USA), Maria F. Reyes (Per)
Série 5 : Chelsea Williams (Aus), Honolua Blomfield (Haw), Natsumi Taoka (Jap)
Série 6 : Tory Gilkerson (USA), Alice Lemoigne (Fra), Nava Young (Aus)
[Le vainqueur de chaque série est qualifié pour le 3e tour; les 2e et 3e vont au 2e tour]

LIVE : http://bit.ly/2gyz4az
A partir de 1h du matin en heures françaises (-7h avec Hainan)
Dernière modification le : 03 décembre 2016
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BPdacia