surfingfrance.com

Antoine Delpero : « Bien sûr que je pense au doublé »

Antoine Delpero : « Bien sûr que je pense au doublé »  © Photo ISA/Tweddle

Championnats de France, Bretignolles-sur-Mer (19-27 octobre) - Champion du monde de longboard le mois dernier au Pérou, Antoine Delpero est le grand favori des France dont le premier tour de sa catégorie doit débuter ce mercredi. Le Marseillais de Biarritz (Bascs) est également favori en Stand Up Paddle puisque… champion du monde en 2012.

Quand on te dit Vendée, à quoi penses-tu ?
Je pense au froid, au vent. Mais je garde un excellent souvenir d'une coupe de France en… 1999 ! On était tous parti ensemble avec Jonathan Larcher et d'autres potes. Une sorte de mini trip !

Qu'as-tu fais depuis ta finale péruvienne ?
Je me suis reposé ! J'ai un peu surfé aussi. J'ai beaucoup joué à la pelote surtout (rires) ! Et j'ai été pas mal sollicité pour des interviews.

Comment vas-tu faire pour passer d'une finale, gagnée, aux championnats du monde de longboard à des championnats de France ? 
Ça n'a rien à voir. Ces championnats sont, pour moi, un moment de convivialité entre amis. Un grand regroupement des longboardeurs français. On se connaît tous, que ce soit en longboard ou en Sup d'ailleurs. L'ambiance est plutôt cool. 

Quand on voit le plateau du longboard et du Sup, on s'aperçoit que le niveau va être très relevé. Et si tu pars avec l'étiquette de favori, rien n'est joué d'avance…
Tout peut arriver sur une compétition. Je ne me met aucune pression, en tout cas pas celle d'avoir l'obligation de faire un résultat. Si je ne suis pas champion de France, ce ne sera pas très grave. Je n'ai fait les deux catégories qu'une seule fois, l'an dernier, et j'avais fait deuxième dans les deux.

Ces championnats arrivent très bien dans ton calendrier puisque tu seras ce week-end à la Torche pour la coupe du monde de Sup…
Effectivement, ça va me permettre de rester dans le rythme. Car si je dis que l'ambiance est cool, on ne se fait pas de cadeau dans l'eau. Le niveau est aprticulièrement relevé, aussi bien en longboard qu'en Sup. Il va falloir se battre.

Si tu devais parier sur quelqu'un d'autre que toi, qui verrais-tu champion de France de longboard et champion de France de Sup ?
Mon frère Edouard en longboard, mais aussi Rémi Arauzo (vice-champion d'Europe). Je vais attention à Manu Portet et Jérémy Massière en Stand Up Paddle.

L'année n'est pas terminée puisqu'après la Vendée, tu seras fin novembre en Chine pour les Mondiaux ASP. Le doublé est-il envisageable ? Envisagé ?
Oui et celui-ci, j'y pense forcément plus. Je vais retrouver les mêmes concurrents qu'au Pérou. La différence est qu'on sera en man on man. Je préfère, ça se gère plus facilement. Et puis, j'ai une revanche à prendre car je reste sur deux deuxièmes places sur cette compétition…

 

Dernière modification le : 22 octobre 2013
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les partenaires de la Fédération

  ministere18 Région Nouvelle Aquitaine Conseil General des Landes  L'Equipe France Bleu Logo mycoachsport noir Logo Sojasunallianz