Duru et Huscenot ne verront pas le CT en 2016

Joan Duru s'est fait sortir du dernier QS 10k de la saison, la nuit dernière à Hawaii. Joan Duru s'est fait sortir du dernier QS 10k de la saison, la nuit dernière à Hawaii.  © Photos WSL

Dernières chances françaises de rejoindre Jérémy Florès sur le CT en 2016 via le circuit QS, Joan Duru et Maxime Huscenot sont passés à la trappe à Hawaii, lors du Vans World Cup, ultime compétition QS de la saison. 

 

Comme Maxime Huscenot deux jours plus tôt, Joan Duru a lui aussi été éliminé de la course à la qualification pour le CT 2016, la nuit dernière à Hawaii. Les deux Français devaient impérativement se hisser en finale du Vans World Cup, à Sunset Beach, pour obtenir leur billet pour le Championship Tour 2016. Un véritable exploit au regard du plateau : 27 des 34 pensionnaires du CT présents à Sunset ! Mais un exploit possible pour les deux Français, qui ont engrangé confiance et technique de surf de gros après leurs nombreux hivers consécutifs à Hawaii.

Hawaii enterre les espoirs pour la 3e saison consécutive

Las. Maxime Huscenot s’est arrêté au deuxième tour, Joan Duru au troisième. Comme souvent, Hawaii aura donc sonné le glas des espoirs tricolores de rejoindre l’élite du surf mondial. Après Marc Lacomare en 2013, Joan Duru et Charly Martin en 2014, Maxime Huscenot et Duru en 2015, la porte de la qualification s’est donc refermée dans le Pacifique nord, après avoir été ouverte tout au long de la saison. A l’entame de la campagne brésilienne, cet automne, Huscenot et Duru étaient encore dans le wagon des qualifiables (Top 10 hors surfeurs du Top 22 CT). Avant d’en sortir après trois compétitions sud-américaines mal négociées. La mission devenait alors très difficile.

Joan Duru sorti pour 0,84 pts

La nuit dernière, Joan Duru n’avait pas la partie aisée dans une série du Rd 3 où se trouvaient Dane Reynolds (USA) et Mick Fanning (Aus), le champion du monde en titre. Avec la meilleure vague du heat (8,83 pts), le Landais est pourtant resté dans le sillage de Fanning (2e derrière Reynolds) jusque dans les derniers instants, chutant malheureusement sur une dernière vague à potentiel, pour caler à 0,84 pts de l’Australien (14,50 à 13,66 pts).

Des 9es places qui ne suffisent pas

Une fois encore, Hawaii enterre les espoirs français d’accéder au CT. On parle ici uniquement de nos pensionnaires du QS, puisqu’il ne faut pas oublier que Jérémy Florès est parvenu à conserver sa place l’an dernier en parvenant en finale à Haleïwa. Mais à tout bien peser, ce n’est pas à Hawaii que Duru, Huscenot, Martin et Lacomare ont échoué ces dernières années. C’est davantage sur les 10K de la saison régulière (Australie, Europe, Afrique du Sud, Amérique du nord et du sud), auxquels une maigre portion de surfeurs du CT prennent part. Avec trois 9e places pour Duru et Huscenot, plus un succès à Lacanau (3K) pour le Réunionnais, le job a en partie été fait. 

Optimisme de rigueur

Il leur a toutefois manqué un ou deux tours de plus pour arriver dans l’archipel polynésien sans l’énorme pression d’un exploit, avec un Top 10 déjà presqu’entièrement ficelé. Des perfs auxquelles ils nous ont pourtant habitués ces dernières saisons : finale aux Açores pour Duru, et au Brésil pour Lacomare ; Quarts de finale à l'US Open pour Huscenot et au Brésil pour Martin. Cela n’enlève rien à la valeur des performances françaises cette année encore. On le sait, la lutte pour l’accession au CT est terrible. Huscenot et Duru, comme Martin, Lacomare et la dizaine d’autres surfeurs français, avancent en progressant chaque année. Ce qui nous conforte dans l’idée qu’ils y arriveront très bientôt.

Le CT 2016 avec Florès et sans doute Bourez

Il n’y aura donc que deux Français, au mieux, l’an prochain sur le CT. Jérémy Florès (actuel n.8) est mathématiquement assuré d’en être pour la 10e année consécutive. Michel Bourez (actuel n.22 et dernier qualifiable) va devoir gagner sa place durant le Billabong Pipe Masters à venir (8-20 décembre), dernière étape CT de l’année. Trop loin au classement QS (90e avant Sunset), il n’a pas le droit de se louper à Pipeline. 

La nuit dernière à Sunset, Florès a dit adieu à la Triple Crown en se faisant sortir dès son entrée en lice au Rd3. Marc Lacomare s'est lui qualifié pour les 8es de finale et confirme que sa douleur au genou est une vieux souvenir. Bourez, tenant du titre à Sunset, est également en 8es après avoir claqué le meilleur total de la journée (18,60 pts) ! Suite et fin de la Vans World Cup la nuit prochaine. 

 

 

Longtemps dans le Top 10 du circuit QS, Maxime Huscenot va terminer la saison au-delà de la 20e place mais continue sa progression entamée voici trois ans.

 

Les 10 qualifiés actuels pour le CT 2016 

Caio Ibelli (BRA) 

Jack Freestone (AUS)

Kolohe Andino (USA, hors du top 22 sur le CT)

Miguel Pupo (BRA, hors du top 22 du CT)

Alejo Muniz (BRA)

Kanoa Igarashi (USA)

Alex Ribeiro (BRA)

Ryan Callinan (AUS)

Davey Cathels (AUS)

Connor O'Leary (AUS)

 

RESULTATS VANS WORLD CUP

Round 3 (1er et 2e au Rd4)

Série 7: Adrian Buchan (AUS) 16.00pts, Marc Lacomare (FRA) 15.27pts, Jadson Andre (BRA) 8.23pts, Marco Giorgi (URY) 5.83pts

Série 8: Dane Reynolds (USA) 14.94pts, Mick Fanning (AUS) 14.50pts, Joan Duru (FRA) 13.66pts, Noe Mar McGonagle (CRI) 9.20pts

Série 11: Caio Ibelli (BRA) 13.40pts, Dusty Payne (HAW) 12.84pts, Jamie O’Brien (HAW) 8.17pts, Jeremy Flores (FRA) 5.30pts

Série 15: Michel Bourez (PYF) 18.60pts, Matt Wilkinson (AUS) 12.50pts, Miguel Tudela (PER) 10.86pts, Bino Lopes (BRA) 6.10pts

 

Marc Lacomare s'est qualifié la nuit dernière pour les 8es de finale du Vans World Cup à Sunset beach.

 

Dernière modification le : 03 décembre 2015
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les partenaires de la Fédération

  ministere18 LOGO AQUITAINE 2016 Conseil General des Landes  L'Equipe France Bleu Logo mycoachsport noir Logo Sojasunallianz