Justine Dupont « profondément blessée de subir une décision injuste »

Maya Gabeira à gauche et Justine Dupont à droite. Maya Gabeira à gauche et Justine Dupont à droite.  © WSL/Damien Poullenot et Laurent Pujol

Après des mois de suspense, la World Surf League a annoncé ce jeudi que Maya Gabeira a établi le nouveau record mondial de la plus grande vague jamais surfée par une femme : 73,5 pieds (24,25 m), devançant de quelques centimètres Justine Dupont. Sur son compte Instagram, la Française ne mâche pas ses mots face à une décision qu'elle juge injuste.


Capture décran 2020 09 10 à 15.56.56« La WSL a annoncé que le record de la plus grosse vague surfée serait attribué à une surfeuse qui ne finit pas sa vague.
J’ai décidé d’en sourire même si je suis profondément blessée de subir une décision que je juge totalement injuste.
Je suis surtout déçue et j’ai honte de cette League qui se dit représenter notre sport.
Ils se basent sur un rapport de scientifiques qui utilisent le mot « approximatif » devant chacune de leur affirmation
Il y est stipulé entre autre que :
- la taille des 2 surfeuses est approximativement identique :FAUX (à+ ou - 10cm)
- nos deux vagues se situent approximativement à la même distance du photographe : FAUX il s’agit de 2 peaks différents sur le plus gros beach break du monde
Ils définissent le bas de la vague de ma concurrente à peu prêt 2m sous l’endroit où casse la lèvre de la vague
Capture décran 2020 09 10 à 15.57.17Des images de l’autre surfeuse ont été utilisé après la date butoir de publication. Et bien plus encore…
Pour la vague des hommes, ils arrivent sans scientifique à donner une taille exacte de 70ft. Pour les femmes après avoir reporté la décision d’un moi et consulté une dream team de scientifiques ils arrivent à une conclusion que la vague de ma concurrente est « approximativement plus grosse de 2 ou 3ft ».
Au début j’ai eu envie de hurler, puis pleurer mais finalement je préfère garder le sourire et la tête haute.
Ils ne m’enlèveront pas la fierté et le plaisir que j’ai à surfer ces grosses vagues.
Je vous remercie tous pour vos messages. Merci à la communauté du surf et aux locaux de Nazare pour votre soutien.
Je suis entourée d’une équipe et de gens incroyables, je suis chanceuse d’être soutenue par des partenaires qui croient en moi, j’en suis consciente et comblée.
La saison commence et je sais que je peux surfer des vagues encore plus grosses sans attendre pour autant quelques record de leur part. »

 

Le communiqué de la WSL
La vague record de Gabeira a été mesurée à 73,5 pieds (24,25 mètres), battant son propre record du monde précédent, établi à 68 pieds. Elle a battu le record lors du fameux swell du 11 février 2020, dans le cadre du Nazaré Tow Surfing Challenge, au portugal. Pour info, elle a ce jour-là battu le record masculin établi par Kai Lenny (Hawaii) pour une vague à 70 pieds.
Le ride de Gabeira ne mesure que 2 à 3 pieds de plus que la vague nominée de Justine Dupont, prise le même jour à Nazaré également.
Bien que la vague de Justine Dupont ne mesure que quelques centimètres de moins que le prix cbdMD XXL de la plus grande vague de 2020 et le record mondial, elle célèbre une saison incroyable avec des victoires dans les catégories Ride of the Year et Performance of the Year. Dupont, 29 ans, originaire de Seignosse, en France, est l'une des femmes les plus décorées de l'histoire de surf de grosses vagues.

 

Comment la WSL a départagé les deux vagues géantes ?
Pour départager les deux femmes, la WSL a jugé important de faire examiner les données par une équipe scientifique indépendante comme point de référence critique pour la détermination de la plus grande vague. Cette équipe était composée de membres de l'équipe scientifique de WaveCo, de la Scripps Institution of Oceanography et du département d'ingénierie aérospatiale et mécanique de l'université de Californie du Sud.
L'analyse était basée sur l'imagerie vidéo et photo, l'emplacement des caméras, les paramètres des objectifs des caméras et les conditions environnementales, y compris les marées, la lumière du soleil et la configuration des vagues. Des équations de collinéarité ont été utilisées pour transformer les coordonnées de l'image en coordonnées réelles basées sur des estimations des paramètres géométriques, y compris la hauteur de la falaise de Nazaré. En outre, des points de référence fixes dans l'imagerie, y compris la hauteur des surfeurs, les dimensions des planches de surf et des jet-skis, et les hauteurs d'accroupissement estimées, ont été utilisés dans les calculs scientifiques.

 

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BPdacia