surfingfrance.com

La DTN sur le Lacanau Pro

Stéphane Corbinien (à gauche) et Nicolas Berthé, les deux cadres techniques nationaux dépêchés cette semaine en Gironde, ici avec Juliette Lacome, sélectionnée pour les Mondiaux juniors du Japon le mois prochain, et victorieuse de sa série du 1er tour du Caraïbos Lacanau Pro ce mardi matin. Stéphane Corbinien (à gauche) et Nicolas Berthé, les deux cadres techniques nationaux dépêchés cette semaine en Gironde, ici avec Juliette Lacome, sélectionnée pour les Mondiaux juniors du Japon le mois prochain, et victorieuse de sa série du 1er tour du Caraïbos Lacanau Pro ce mardi matin.  © FFSurf et WSL/Laurent Masurel
Deux cadres techniques nationaux ont été dépêchés à Lacanau pour superviser les surfeurs français engagés cette semaine sur le Caraïbos Lacanau Pro, étape QS 1,500 messieurs et dames du circuit professionnel de la World Surf League. Un travail entamé en début d’année qui s’inscrit dans le projet de préparation olympique de la Fédération Française de Surf.


Le Lacanau Pro est une compétition de référence pour la Direction Technique Nationale, laquelle profite depuis de très nombreuses années de l’évènement canaulais de l’été pour superviser les surfeurs français. Cette semaine, les cadres techniques nationaux Stéphane Corbinien, également directeur des équipes de France, et Nicolas Berthé, vont voir évoluer une cinquantaine de surfeurs fédéraux (13 dames et 36 messieurs), dont notamment les membres de l’équipe de France, qui ont été sélectionnés pour les Mondiaux juniors 2017 du Japon (23 sept. - 1er octobre). 
8e déplacement de la DTNac091d5edf00cf58a6c0e8c189a0f418
Il s’agit du 8e déplacement de la DTN sur une compétition professionnelle cette saison. En février, des techniciens étaient en Australie pour le QS 6.000 de Newcastle ; en mars sur le CT de Snapper Rocks ; en avril, sur le QS 1,000 de Zarautz ; la DTN a également supervisé les juniors français sur les quatre Juniors Pro 2017 (Biscarrosse, Caparica, Sopela et Espinho).
Projet olympique
Après Lacanau, la DTN continuera son travail avec les surfeurs français sur les QS 1,500 d’Anglet (22-26 août) et QS 6,000 de Pantin (Espagne, 29 août-3 sept.). Avec le surf qui fera son entrée aux Jeux Olympiques à Tokyo-2020, la Fédération s’est fixée quatre objectifs pour marquer le début du projet olympique : se rapprocher des pros français, échanger sur leurs routines, étudier le circuit WSL, construire une collaboration individualisée dans le cadre des JO-2020 et ceux de 2024. Un projet qui se fera avec les surfeurs et pour les surfeurs.
Dernière modification le : 15 août 2017
Évaluer cet élément
(1 Vote)
Retour en haut

Les partenaires de la Fédération

  ministere18 LOGO AQUITAINE 2016 Conseil General des Landes  L'Equipe France Bleu Logo mycoachsport noir Logo Sojasunallianz