surfingfrance.com

La perf pour Garioud, la déception pour Chazot

A seulement 16 ans, Noïc Garioud s'est offert la finale des sprints des championnats du monde pour venir tutoyer le podium. A seulement 16 ans, Noïc Garioud s'est offert la finale des sprints des championnats du monde pour venir tutoyer le podium.  © FFSurf et ISA/Jimenez

Le jeune tricolore Noïc Garioud (16 ans) a réalisé une très belle performance en prenant la quatrième place des sprints aux Mondiaux de Stand Up Paddle, ce vendredi à Haïnan (Chine). Grande favorite chez les dames, la Française Amandine Chazot est passée à côté de sa finale et termine 5e. Le Brésilien Arthur Carvalho et la Sud-Africaine Tarryn King sont sacrés champions du monde.
Place ce samedi à la longue distance, dernier espoir de médaille d'or pour l'équipe de France, qui s'est faite doubler par la Nouvelle-Zélande désormais sur le podium du classement des nations, toujours dominé par les Etats-Unis et l'Australie.


Après sa désillusion mercredi sur la technical race (4e), Noïc Garioud a relevé la tête et les épaules pour ramer jusqu'en finale des sprints ce vendredi sur le plan d'eau désespérément plat de Shenzhou Peninsula, au sud-est de l'île de Haïnan. Engagé avec pour ambition de se hisser en finale, le jeune calédonien a terminé à seulement 10 cm du podium que lui chipe l'Américain Connor Baxter.

Garioud dans le sillage de Baxter pour le podium

Mais quel parcours ! Vainqueur de sa série de qualifications, deuxième de sa demi-finale, Garioud s'est aligné sur une ligne de départ où manquait le Danois Casper Steinfath, tenant du titre et favori, c'est dire le niveau ! Le Français aurait toutefois dû être placé au 3e rang au départ mais il s'est retrouvé au 4e malgré les protestations du clan tricolore. Un peu plus au large, il s'est très vite rapproché du trio de tête pour se placer en deuxième position mais n'a pu contrer le retour du Néo-Zélandais Trevor Tunnington et de Baxter. C'est finalement le surprenant brésilien Arthur Carvalho qui s'impose devant Tunnington.
 DSC3949
Chazot loupe sa finale

Meilleur temps des qualifications (1'05'59), impressionnante de puissance et de technique, Amandine Chazot semblait sur orbite pour offrir la première médaille d'or française à une équipe au grand complet sur la plage pour l'encourager. Une trajectoire sans doute trop à gauche alors qu'un quatuor se formait sur sa droite l'a très vite mise hors course.
Et quand Terrene Black (Australie), Caterina Stenta (Italie), Jade Howson (Etats-Unis) et Tarryn King (Afrique du Sud) sprintaient en groupe vers l'arrivée, Chazot était de plus en plus décrochée. Après sa médaille d'argent l'an passé à Copenhague (Danemark), le titre mondial qui lui était promis s'est cruellement envolé dans la moiteur d'une fin de journée chinoise.
La déception est à la hauteur de l'espérance. Elle doit lui servir de moteur pour revenir encore plus forte car, assurément, la Brestoise a de l'or dans les bras.
 DSC3876
Objectif podium pour les Bleus

A l'issue de cette 8e journée, l'équipe de France n'a plus d'espoir d'aller chercher le titre mondial dont elle était pourtant très proche en 2016 et 2017. La France joue donc le podium et doit cravacher : elle est désormais quatrième puisqu'elle s'est faite dépasser par les Néo-Zélandais, dont il faudra se méfier jusqu'au bout car redoutables sur la longue distance et le relais, avec leurs deux athlètes en prone paddleboard.
puyo DSC3596
Puyo comme en 2014 ?

Ce samedi, place à la longue distance (18 km). Quatre catégories et autant de titres sont au programme : Sup messieurs et paddleboard messieurs en matinée; Sup dames et paddleboard dames dans l'après-midi. Les Bleus sont armés pour aller chercher le titre individuel, qui les fuit depuis 2014. Au Nicaragua, Titouan Puyo s'était fait un nom en remportant haut la main cette épreuve. Le Calédonien sera un des favoris demain, quand bien même le parcours tout plat n'est pas pour servir le maestro du downwind.
FRA OLIVIA PIANA JIMENEZ
Piana vise autre chose que l'argent

Quadruple vice-championne du monde, Olivia Piana est sur le même bateau. Celle qui rêve de vent et de bumps devra faire sans. Mais, relâchée comme jamais, la Varoise peut le faire. On suivra avec évidemment beaucoup d'attention la première longue distance de Martin Vitry, quatrième mercredi de la course technique. Et, enfin, celle d'Amandine Chazot, qui on l'espère aura digéré sa déception pour repartir au combat en moins de 24 heures.
En vue mercredi sur la beach race (5e), Jérémie Camgrand tentera de rester plus longtemps encore au contact du Top 4 du paddleboard masculin sur les 18 km de course. Le Biarrot a promis une belle course, aussi physique que technique. Margot Calvet aura fort à faire chez les dames mais la Landaise est physiquement prête pour faire mieux que sa 8e place de mercredi.



LES RÉSULTATS DU JOUR
Sprints (200m)

Finale messieurs
1. Arthur Carvalho (Brésil) en 51'72
2. Trevor Tunnington (Nouvelle-Zélande) 53'25
3. Connor Baxter (Etats-Unis) 53'60
4. Noic Garioud (France) 54'47
5. Kenny Kaneko (Japon) 56'14
6. Claudio Nika (Italie) 59'70

Finale dames
1. Tarryn King (Afrique du Sud) 1'04'16
2. Caterina Stenta (Italie) 1'05'00
3. Jade Howson (Etats-Unis) 1'05'49
4. Terrene Black (Australie) 1'05'68
5. Amandine Chazot (France) 1'06'25
6. Yuka Sato (Japon) 1'08'B9

RSA Tarryn King Sean Evans 3

CLASSEMENT GÉNÉRAL PROVISOIRE
1. Etats-Unis 15.824 pts
2. Australie 15.518 pts
3. Nouvelle-Zélande 13.971 pts
4. France 13.847 pts
5. Espagne 13.509 pts
6. Japon 13.141 pts
7. Grande-Bretagne 11.964 pts
8. Italie 11. p279ts
9. Danemark 11.156 pts
10. Chine 10.986 pts
11. Afrique du Sud 10.564 pts
12. Brésil 10.506 pts
13. Canada 7.350 pts
14. Hong Kong 6.900 pts
15. Taïwan 6.703 pts
16. Allemagne 6.420 pts
17. Suisse 6.405 pts
18. Russie 4.178 pts
19. Hongrie 4.005 pts
20. Suède 3.233 pts
21. Irlande 2.585 pts
22. Inde 1.400 pts
23. Grèce 835 pts
24. République tchèque 830 pts
25. Chili 750 pts
26. Iran 665 pts
[Le classement est établi sur le maximum de points que peut obtenir chaque nation en fonction des résultats de ses athlètes; certaines nations comme le Brésil ne sont pas au complet et ne pourront obtenir le maximum de points délivrés]

LE PROGRAMME DE SAMEDI - LONGUE DISTANCE
(en heures françaises)
2h00 : longue distance messieurs (Martin Vitry et Titouan Puyo en Sup, Jérémie Camgrand en paddleboard)
6h00 : longue distance dames (Olivia Piana et Amandine Chazot en Sup, Margot Calvet en paddleboard)

LIVE
La compétition est à suivre en direct vidéo sur : http://isasurf.org/sup/2018/en/live/
Il y a 7 heures de décalage entre la France et Haïnan. Quand il est 9h00 à Haïnan, il est 2h00 à Paris


LE PROGRAMME DES MONDIAUX
1er décembre : longue distance
2 décembre : relais et cérémonie de clôture


LE PALMARES 2018

Sup Surf messieurs
1. Luis Diniz (Brésil)
2. Harry Maskell (Australie)
3. Caio Vaz (Brésil)
4. Juan de los Reyez (Espagne)
9. Ben Carpentier (France)
16. Alexis Deniel (France)

Sup Surf dames
1. Shakira Westdorp (Australie)
2. Iballa Ruano Moreno (Espagne)
3. Stella Smith (Nouvelle-Zélande)
4. Yuuka Horikoshi (Japon)
11. Caroline Angibaud (France)
17. Delphine Beauchet Macaire (France)

Technical race messieurs
1. Daniel Hasulyo (Hongrie)
2. Connor Baxter (Etats-Unis)
3. Trevor Tunnington (NZ)
4. Bruno Hasulyo (Hongrie)
5. Martin Vitry (France)
8. Titouan Puyo (France)

Technical race dames
1. Candice Appleby (Etats-Unis)
2. Terrene Black (Australie)
3. Shakira Westdorp (Australie)
4. Olivia Piana (France)
6. Amandine Chazot (France)

Technical race juniors
1. Ryan Funk (Etats-Unis)
2. Oliver Houghton (NZ)
3. Sam McCullough( Australie)
4. Noïc Garioud (France)

Technical race juniors filles
1. Jade Howson (Etats-Unis)
2. Mélanie Lafenêtre (France)
3. Caroline Küntzel (Danemark)
4. Laura Dal Pont (Italie)

Technical race prone messieurs
1. Lachie Lansdown (Australie)
2. Hunter Pflüger (Etats-Unis)
3. Daniel Hart (NZ)
4. Jadon Wessels (Afrique du Sud)
5. Jérémie Camgrand (France)

Technical race prone dames
1. Grace Rosato (Australie)
2. Judit Verges (Espagne)
3. Katrine Zinck (Danemark)
4. Kailyn Winter (Etats-Unis)
8. Margot Calvet (France)

Sprint SUP messieurs
1. Arthur Carvalho (Brésil)
2. Trevor Tunnington (Nouvelle-Zélande)
3. Connor Baxter (Etats-Unis)
4. Noic Garioud (France)
5. Kenny Kaneko (Japon)
6. Claudio Nika (Italie)

Sprint SUP dames
1. Tarryn King (Afrique du Sud)
2. Caterina Stenta (Italie)
3. Jade Howson (Etats-Unis)
4. Terrene Black (Australie)
5. Amandine Chazot (France)
6. Yuka Sato (Japon) 1'08B9


L'ÉQUIPE DE FRANCE
Titouan Puyo (Nouvelle-Calédonie) : Longue distance et technical race messieurs
Martin Vitry (Normandie) : Longue distance et technical race messieurs
Olivia Piana (PACA) : Longue distance, technical race dames
Amandine Chazot (Bretagne) : Longue distance, technical race et sprints dames
Noïc Garioud (Nouvelle-Calédonie) : technical race juniors et sprint messieurs
Mélanie Lafenêtre (PACA) : technical race juniors filles
Jérémie Camgrand (Nouvelle-Aquitaine) : Prone Paddle Longue distance et technical race messieurs
Margot Calvet (Nouvelle-Aquitaine) : Prone Paddle Longue distance et technical race dames
Staff
Stéphane Corbinien : directeur de l'équipe de France
Serge Lougarot : coach
Vincent Verhoeven : coach
Pascal Depaire : médecin
Stéphane Sisco : médias

 

Vidéo associée

Dernière modification le : 08 décembre 2018
Évaluer cet élément
(1 Vote)
Retour en haut

Les partenaires de la Fédération

AF ministere18 LOGO AQUITAINE 2016 Conseil General des Landes  L'Equipe France BleuLogo mycoachsport noir