LE QUIKSILVER/ROXY PRO FRANCE DESCEND D'UN CRAN

Jérémy Florès restera comme le dernier vainqueur du Quik Pro France estampillé CT. Jérémy Florès restera comme le dernier vainqueur du Quik Pro France estampillé CT.  © WSL/Laurent Masurel

Ce n'est donc pas la fin du Quiksilver/Roxy Pro France mais ce ne sera plus la même chose. Exit les stars du circuit mondial Gabriel Medina ou JJ Florence, l'étape du Sud Ouest devient un Challenger Series et ne comptera plus pour la course au titre mais pour la montée sur le Championship Tour.

 

En passant en "seconde division mondiale", Quiksilver ne se coupe pas des conditions optimales de l'automne européen mais il est clair que La compétition de l'année n'aura plus la même aura. Après 31 éditions sur le CT, Hossegor, comme Lacanau avant elle, quitte la "première division". L'image de Jérémy Florès face à une foule compacte de milliers de fans massés sur la plage le 11 octobre dernier pour célébrer le premier Français vainqueur d'un CT à Hossegor, et sans doute le dernier, appartient plus que jamais au passé.
« Les améliorations apportées au CT 2021 ont commencé avec le calendrier des finales WSL, entraînant des ajustements ultérieurs à certains lieux du Tour, explique la WSL dans son communiqué. En raison du timing optimal des vagues, le Championship Tour n'inclura plus Hossegor. Toutefois, la WSL, en partenariat étroit avec Quiksilver et Roxy, s'est engagé dans la région et se réjouit d'accueillir un important événement des Challenger Series en France en 2021. »
Après 17 éditions sous l'égide de Quiksilver, s'en est donc terminé de l'étape française du CT. La faute d’abord au Coronavirus, qui a stoppé le tour 2020 et ses 11 rendez-vous. La faute ensuite à la refonte du calendrier de la WSL : avec une saison régulière qui s'arrêtera en août, l'étape du Sud Ouest ne pouvait qu'être avancée dans l'année (comme le Portugal) ou devenir un Challenger Series. La firme américaine a tranché.
Qui dans les Landes en 2021 ? Tous les surfeurs au-delà de la 22e place (messieurs) et 10e place (dames) de la saison régulière du CT et les Top QS seront conviés. On peut imaginer aussi que Jérémy Florès, quel que soit son classement, soit de la partie. Confronté au même dilemme, les Portugais ont eux choisi l'autre option : rester sur le CT mais avancer la date du MEO Pro à février.
Alors moins de stars mais plus de Français puisque les pensionnaires du QS et les CT français devraient tous se retrouver dans la région pour cette compétition. 

Dernière modification le : 17 juillet 2020
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BPdacia