surfingfrance.com

Mondiaux 2019 : entrée en matière sérieuses des Bleus

Le capitaine Jérémy Florès a montré l'exemple en début d'après-midi. Le capitaine Jérémy Florès a montré l'exemple en début d'après-midi.  © FFSurf

Jérémy Florès, Hira Teriinatoofa et Michel Bourez ont lancé leurs championnats du monde ISA par un victoire chacun au 1er tour ce mardi après-midi dans de petites vagues à Kisakihama Surf Point (Japon). Dans le même temps, les stars du CT Filipe Toledo, Kelly Slater ou encore la star nippone Kano Igarashi n'ont guère eu de mal à se qualifier. 

Plus tôt en matinée, la Péruvienne Sofia Mulanovich a décroché à 36 ans son deuxième titre mondial ISA. Elle remporte les World Surfing Games devant Silvana Lima (Bré), Bianca Buitendag (AfS) et Carissa Moore (USA). Mais ne décroche toutefois pas sa place pour les Jeux Olympiques car les qualifications américaines se sont jouées en juillet dernier lors des Panamerican Games de Lima (remportée par la Péruvienne Daniella Ross).

Premier des trois Tricolores à l'eau, Jérémy Florès s'est appliqué à exploiter au maximum les petites vagues de Miyazaki en s'activant sur le pic droite et gauche. Opposé à un Néerlandais, un Taïwanais et un Turc, le champion du monde ISA 2009 a surfé propre pour scores 13,90 pts de total. « Il y avait de belles vagues pour les filles mais la houle est tombée aujourd'hui, confiait après coup Florès. On n'a plus trop l'habitude de surfer ce genre de vagues. Il faut faire attention car ce n'est pas forcément les meilleurs mondiaux qui vont faire de belles performances. Les Sud-Américains et les Japonais vont être très dangereux ici » prévient le capitaine des Bleus.
Teriinatoofa fait retomber la pression
hira DSC1401Vingt minutes après, Hira Teriinatoofa enfilait le lycra pour sa série. Venu renforcer le staff technique de l'équipe de France, le Tahitien a remplacé au pied levé Joan Duru forfait de dernière minute. C'est avec la planche de Michel Bourez que le double champion du monde ISA (2010 et 2004, comme Milanovich) a perforé dans ces vaguelettes (11,74 pts) en se débarrassant d'un Néerlandais, d'un Tawaïnais et d'un Sri Lankais. « Je voulais déjà réussir à passer cette première série, pour voir comment je me sens pour après. La pression s'atténue petit à petit, même s'il faut en garder un peu pour la suite », souriait Teriinatoofa quelques instants après sa qualification pour le deuxième tour.
Bourez conclu la journée 
bourez DSC1538Pour conclure la journée, Michel Bourez s'attaquait aux petites droites qu'il avait vu passer devant le podium des juges. S'il n'y a pas eu de match face aux surfers néerlandais, fidjien et turc présents dans son heat, Bourez a su trouver deux jolies droites bien exploitées (10,07 pts). « Les conditions étaient très difficiles. Heureusement que c'est un premier tour sur des ISA », soufflait-il au sortir de l'eau. « Si ça avait été un CT, j'aurais été plus sélectif. Là, il me fallait juste faire quelques petits scores pour pouvoir passer. Au round 2, ça va devenir plus compliqué », assure-t-il en écho à Florès.
Place au relais ce mercredi
Place ce mercredi à la Aloha Cup, l'épreuve du relais. Championne du monde en 2017, l'équipe de France sait l'importance que revêt cette compétition dans la compétition. L'occasion de prendre une première médaille pour les Bleus, « une compétition à laquelle je tiens particulièrement » a martelé Patrick Florès le head coach ce mardi soir lors du brief de l'équipe de France. Ce n'est pourtant pas lui qui, exceptionnellemment, drivera les 4 Français (Florès, Bourez, Vierro et Bulard) mais Teriinatoofa, de retour dans son habit de coach.


RESULTATS

Capture décran 2019 09 10 à 21.10.03

LE PROGRAMME DU JOUR
Mercredi 11 septembre
Relais et repêchages messieurs
1h00 : relais, demi-finale 1 (Japon, Argentine, Afrique du Sud, Pérou); les 2 premiers en finale
2h00 : relais, demi-finale 2 (France, USA, Australie, Espagne); les 2 premiers en finale
3h30 : Finale du relais

Jeudi 12 septembre
Compétition messieurs
Vendredi 13 septembre
Compétition messieurs
Samedi 14 septembre
Compétition messieurs
Dimanche 15 septembre
Compétition messieurs (finale)


L'EQUIPE DE FRANCE
Johanne Defay, Vahine Fierro, Cannelle Bulard, Jérémy Florès, Michel Bourez, Hira Terinatoofa
Staff : Stéphane Corbinien, Patrick Florès, Frédéric Robin, Aymeric De Bouyn, Thierry Durantel, Stéphane Sisco

LES MONDIAUX EN DIRECT
Live : https://isasurf.org/wsg/2019/en/live/
NB : il y a 7 heures de plus sur la France. Quand il est 8h00 à Miyazaki, il est 1h00 le même jour à Paris.

 

Dernière modification le : 10 septembre 2019
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les partenaires de la Fédération

  ministere18 LOGO AQUITAINE 2016 Conseil General des Landes  L'Equipe France Bleu Logo mycoachsport noir Logo Sojasunallianz