Retour à Zarautz

Retour à Zarautz  © Photo WSL

Le retour d’une compétition WSL à Zarautz (QS 1.000) ravit les compétiteurs français qui ont fait le plein des inscrits : 27 hommes et 7 femmes, soit un tiers des participants. Joan Duru et Pauline Ado, vainqueurs du Quiksilver Biarritz Maïder Arostéguy dimanche dernier, sont parmi les favoris de la deuxième étape du circuit européen de la WSL, qui débute ce jeudi (31 mars - 3 avril).

 

Après trois ans de break, la station balnéaire basque revient sur le devant de la scène européenne en proposant un QS 1.000, qui ravira les compétiteurs français de tout niveau. Pour Joan Duru, Maxime Huscenot, Marc Lacomare, Medi Veminardi, Pauline Ado, Justine Dupont ou encore Maud Le Car, cette compétition servira avant tout à rester dans le rythme de la compétition, à seulement quelques dizaines de km de la maison.
Attention aux Basques
Pour un large contingent de nos riders, le Zarautz Pro vaudra cher en terme de points pour grimper dans la hiérarchie mondiale et s’approcher du Top 100 pour les messieurs. Tous ou presque seront, d’ailleurs, sur la ligne de départ. On pense entre autres à Jorgann Couzinet, Tristan Guilbaud, Paul-César Distinguin, Charly Quivront, Adrien Toyon, Nelson et Tom Cloarec, Andy Crière. Sans oublier le retour à la compétition pour le désormais free surfeur Vincent Duvignac, capitaine de l’équipe de France championne d’Europe des nations en 2015.
Des Bleus en quantité qui devront, toutefois, se méfier des Espagnols souvent dominateurs sur leurs vagues. A commencer par Hodei Collazo, Vicente Romero, Gonzalo Zubizaretta, Natxo Gonzalez et Aritz Aranburu, ex-surfeur du CT (jusqu’en 2014) et pur local de Zarautz.
Aranburu : « Un petit QS qui veut dire beaucoup pour Zarautz »
« Je suis très heureux de voir de nouveau une compétition WSL à Zarautz, c’est peut être un petit QS mais ça veut dire beaucoup pour la ville et les gens ici, assure le Basque. J’espère que la nouvelle génération appréciera la venue des pros chez eux, comme je l’ai appréciée quand j’étais moi même un jeune surfeur. »
Un plaisir partagé par la WSL, dont le manager du tour européen, Rob Gynning, affirme que « c’est une grande joie pour la WSL de revenir à Zarautz pour une épreuve combinée (hommes et dames). Beaucoup de pros viennent de Zarautz, qui concentre également beaucoup de jeunes surfeurs. »
Portugais et Hawaïen au menu
Parmi les prétendants au succès, on surveillera également les Portugais Miguel Blanco et Marlon Lipke, ainsi que l’Hawaïen Kiron Jabour.
Elles ne seront qu’une vingtaine pour la première édition féminine de ce QS basque. Parmi lesquelles, donc, 7 Françaises. Le quatuor finaliste du récent Quiksilver Biarritz Maïder Arostéguy est de la partie : Pauline Ado, Justine Dupont, Maud Le Car et Kim Veteau sont au Rd2. Alors que les jeunes tricolores Uhaïna Joly, Neis Lartigue et Anne-Cécile Le Tallec partiront au Rd1. Letitia Canales Bilbao et Lucia Martino sont les deux Espagnoles à surveiller. La compétition devrait débuter ce jeudi à 8 heures du matin.

 

LES SÉRIES

MESSIEURS

DAMES

 

LES CLASSEMENTS QS

MESSIEURS

DAMES

LE CALENDRIER QS

MESSIEURS
DAMES

Dernière modification le : 30 mars 2016
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les partenaires de la Fédération

  ministere18 LOGO AQUITAINE 2016 Conseil General des Landes  L'Equipe France Bleu Logo mycoachsport noir Logo Sojasunallianz