• Accueil
  • H. Niveau
  • Equipe de France
  • Actualités
  • Antoine Delpero : « Ça reste avant tout un jeu ! »

Antoine Delpero : « Ça reste avant tout un jeu ! »

Deux ans après son titre mondial péruvien, Antoine Delpero sait que la concurrence sera rude mais a les moyens techniques et un mental en acier pour décrocher une seconde couronne mondiale en Sup Surf. Deux ans après son titre mondial péruvien, Antoine Delpero sait que la concurrence sera rude mais a les moyens techniques et un mental en acier pour décrocher une seconde couronne mondiale en Sup Surf.  © Photo ISA

 

Après avoir remporté un deuxième titre mondial en longboard en septembre dernier, Antoine Delpero se verrait bien doubler les couronnes en Stand Up Paddle. Le waterman français confie toutefois ne pas être omnibulé par la victoire mais assure qu'il saura tout donner à moment de jouer. Entretien.

 

On t’a vu en shortboard en Indonésie puis en longboard en Australie. Quand es-tu monté pour la dernière fois sur un Sup ?
La dernière fois que je suis monté sur un Sup c'était lors de l'épreuve du World Tour, en novembre à la Torche, en Bretagne.

Le manque d’entraînement sur ce support ne va-t-il pas trop te pénaliser ?
Je pars du principe que c'est comme le vélo, ça ne s'oublie pas ! Non, plus sérieusement, il est clair que les meilleurs de la discipline pratiquent bien plus régulièrement que moi, et qu'en ce sens je peux être pénalisé. Mais je crois aussi qu'il ne faut pas trop pratiquer un seul support pour ne pas s'en lasser, et ainsi garder l'envie lors de la compétition. J'ai commencé à m'y remettre doucement quinze jours avant le départ pour prendre des sensations et des repères sur mon matériel.

Premier en 2012, 3e en 2013 : on t’imagine logiquement sur le podium en 2014. Et toi, penses-tu l’accrocher ?  T’y vois-tu « facilement » ? Vises-tu la victoire et rien d’autres ?
M'y voir facilement, sûrement pas car le niveau augmente d'année en année, surtout dans une discipline aussi jeune que celle-là. Mais le Sup Surf reste avant tout du surf. Il se pratique simplement sur des planches plus grandes et à l'aide d'une pagaie. Je ne pense pas aujourd'hui à la victoire, j'aborde la compétition de manière beaucoup plus détendue qu'avant, ça reste un jeu avant tout, et je donnerais le meilleur de ce que j'ai au moment de jouer.

Qui et quoi peut venir contrarier tes ambitions ?
En ce qui concerne le « qui », j'essaye de ne surtout pas me soucier des autres, de leur niveau, de ce qui sont capables de faire... Et pour le « quoi », il y a pas mal de paramètres que l'on ne contrôle pas, comme le potentiel que nous offre la vague que l'on choisit, si elle va arriver là où on l'attend, etc… Pas mal de choses auxquelles il faudra s'ajuster sur le moment et agir en fonction.

Quelle est la clef pour être champion du monde de Sup surf ISA ?
Je pense pas qu'il y existe de recette miracle. À chacun sa façon d'aborder une compétition.

Comment décrirais-tu ton style en Sup ?
Joker

Que sais-tu du spot de la compétition au Nicaragua ?
Pas grand-chose pour l'instant, mais après m'être entrainé sur ce spot pendant quelques jours avant le début de la compétition, je pense pouvoir intégrer pas mal de paramètres utiles et intéressants, comme la manière dont les vagues déferlent ou à quel endroit sont les vagues à plus gros potentiel par exemple.

Un mot sur l’équipe de France, sur cet esprit de groupe qui permet de se surpasser…
C'est toujours une belle expérience, en tout cas jusqu'à présent. En faisant un sport individuel, on a rarement l'opportunité de se servir de l'esprit d'équipe, de la force que peut apporter la cohésion de groupe, et c'est ce qu'il se passe lorsqu'on part avec le collectif France. C'est un atout supplémentaire non négligeable et qui, pour ma part, m'a souvent réussi.

 

Bio express
Date et lieu de naissance : 1er novembre 1985 à Marseille
Taille et poids : 1m76 pour 68 kg
Surnom : Tonio
Nombre de sélections en équipe de France : 12
Catégorie : SUP Surfing
Principaux titres : Champion du monde Longboard ISA 2009 et 2013 ; Champion du monde SUP Surf ISA 2012
Marque et modèle de planche : 7'10 Hornet BONZ Supboards ; 7'7 Ripper Model BONZ Supboards
Sponsors : Oxbow/ Laboratoires De Biarritz/ Vans/ FCS/ Minvielle Surfboards/ BONZ Supboards/ Atua Cores/ Honda

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BPdacia