surfingfrance.com
  • Accueil
  • Haut Niveau
  • Equipe de France
  • Actualités
  • Carpentier, Massière et Angibaud verront un vrai Cloudbreak !

Carpentier, Massière et Angibaud verront un vrai Cloudbreak !

Jérémy Massière a signé le meilleur total du jour pour se qualifier pour le 4e tour des repêchages ce lundi. Il entre désormais dans le Top 16 mondial et surfera samedi dans un gros Cloudbreak pour aller le plus loin dans les Mondiaux 2016 de Fidji. Jérémy Massière a signé le meilleur total du jour pour se qualifier pour le 4e tour des repêchages ce lundi. Il entre désormais dans le Top 16 mondial et surfera samedi dans un gros Cloudbreak pour aller le plus loin dans les Mondiaux 2016 de Fidji.
Avec l’arrivée d’une énorme houle (3m +) samedi, les finales de la catégorie Sup Surfing des championnats du monde de Stand Up Paddle 2016 s’annoncent passionnantes. Les trois Français sélectionnés seront engagés dans cette dernière journée épique : Caroline Angibaud chez les dames, Ben Carpentier et Jérémy Massière chez les messieurs.

La journée de lundi dans le Pacifique Sud aurait pu être terrible pour le clan français. Elle s’est terminée avec une grande joie : celle des qualifications de Jérémy Massière et, surtout, Caroline Angibaud. Versés tous les deux dans le tableau des repêchages, le Landais et la Vendéenne auraient pu s’échouer sur la barrière de corail à sec ce lundi. Ils ont forcé leur destin avec talent et intelligence tactique pour avancer sur le (long) chemin qui peut (doit) les mener jusqu’à la finale des Mondiaux.
Vagues minuscules
Pour voir et surtout surfer la véritable vague de Cloudbreak, considérée comme une des 5 meilleures au monde, il aura fallu en passer par deux journées assez compliquées. Si dimanche avait été honnête question taille de vagues, lundi fut très en-dessous de ce que l’on pouvait espérer : de toutes petites vagues, une grande marée et même de la pluie dans l’après-midi.
Compétiteurs frustrés
On ne peut rien face à Dame nature, sauf attendre. Mais voilà, la direction de compétition doit composer avec un timing très serré. Elle a toutefois fait face à un vent de contestation quand la majorité des team managers est venue demander un ajournement au regard des conditions indignes de Cloudbreak. Sachant qu’une grosse houle va toucher les Fidji samedi (3 mètres et plus, avec 15 secondes de période), l’ensemble des compétiteurs ne souhaitait pas jouer leur qualification à la loterie du lundi.
La direction de compétition a donc entendu les doléances, proposé de ne pas faire courir les tableaux principaux dans l’après-midi, mais a néanmoins lancé un maximum de séries de repêchages pour gagner du temps. On la comprend évidemment même si certains compétiteurs, comme le Tahitien Natua Teriitahi, éliminé par le jeune Canadien Finn Spencer (13 ans pour 40 kg), peuvent être terriblement frustrés.
Massière meilleur total du jour
Ben Carpentier, toujours dans le tableau principal et qui n’a pas concouru ce lundi, ainsi que Jérémy Massière, lequel a gagné ses deux séries lors des deux tours de repêchages aujourd’hui, glisseront sur ces très grosses vagues en fin de semaine. Massière, évidemment taillé pour le gros surf, a mis tout son coeur et son talent ce lundi pour avancer dans le tableau de repêchages. Un surf puissant malgré la petite taille des vagues qui a plu aux juges. Il a ainsi obtenu un 8 pts lors de sa première série; puis un 7,33 pts dans la seconde; signant le meilleur total du jour chez les messieurs (14,83 pts).
Angibaud la joue tactique
De son côté, Caroline Angibaud a souffert. Surfant trois fois ce lundi, elle est passée à chaque fois près de la correctionnelle. Gênée dans son choix de vague, Angibaud a su trouver les ressource mentales et physiques pour passer deux fois. Jusqu’au 4e tour de repêchages où elle retrouvait la Brésilienne Nicole Pacelli et l’Espagnole Iballa Ruano. Au terme d’une série très tactique, l’Espagnole a fini par craquer en commettant une interférence sur une des dernières vagues de la Française. Laquelle prend le sillage de Pacelli alors que Ruano, n.3 mondiale et championne d’Europe, s’arrête là.
Jour de repos mardi
Les Mondiaux feront relâche mardi à Fidji. Les concurrents du Stand Up Paddle race et du Paddleboard prenant le relais mercredi avec la technical race sur le spot de Cloudbreak où l’océan devrait être désespérément plat. La Longue Distance se fera en deux jours, selon les catégories, jeudi pour les messieurs et vendredi pour les dames, avec un parcours océanique qui mènera les concurrents du récif de Cloudbreak à l’île de Musket Cove (17 km). Les finales du Sup surfing auront lieu à Cloudbreak samedi. Le relais, la remise des trophées et la cérémonie de clôture dimanche.


RÉSULTATS
Messieurs
Repêchages 2
Série 6 : 1. Jérémy Massière (France) 14,83 pts, 2. Finn Spencer (Canada) 9,76 pts, 3. Dave dee Armas (Porto Rico) 7,87 pts, 4. Charlie Grey (GB) 3,87 pts
Repêchages 3
Série 3 : 1. Jérémy Massière (France) 13,16 pts, 2. Jose Gomez (Pérou) 9,17 pts, 3. Toshihiro Harada (Japon) 7,47 pts, 4. Gustavo Leon (Espagne) 7,20 pts

Dames
Repêchages 2
Série 3 : 1. Caroline Angibaud (France) 6,16 pts, 2. Nimsay Garcia (Porto Rico) 3,50 pts, 3. Valeria Sanchez (Argentine) 2,76 pts, 4. Charlotte Piho (Cook) 0,87 pt
Repêchages 3
Série 2 : 1. Shakira Westdorp (Australie) 14 pts, 2. Caroline Angibaud (France) 9,23 pts, 3. Tina Beresford (GB) 4,47 pts
Repêchages 4
Série 1 : 1. Nicole Pacelli (Brésil) 8,43 pts, 2. Caroline Angibaud (France) 6.66 pts, 3. Iballa Ruano (Espagne) 4,59 pts

PROGRAMME DES MONDIAUX
Mardi 15 novembre : jour de repos
Mercredi 16 novembre : Technical Races à Cloudbreak
Jeudi 17 et vendredi 18 novembre : SUP et Prone Distance Races, départ à Cloudbreak - arrivée à Musket Cove
Samedi 19 novembre : finales Sup surfing à Cloudbreak
Dimanche 20 novembre : relais, cérémonie de clôture

L’ÉQUIPE DE FRANCE
SUP Surfing
Jeremy Massière (Landes)
Benoit Carpentier (Bretagne)
Caroline Angibaud (Vendée)
SUP Racing
Titouan Puyo (Nouvelle-Calédonie)
Arthur Arutkin (Nord)
Olivia Piana (Var)
Paddle Racing
Julien Lalanne (Landes)
Jeremy Camgrand
Flora Manciet (Landes)
Staff
Président de la FFSurf : Jean-Luc Arassus
Team manager : Stéphane Corbinien
Coach : Serge Lougarot
Médecin : Pascal Depaire
Média : Stephane Sisco
Chef juge: David Noirit

LIVE : http://isaworlds.com/sup/2016/en/live/

LES SPOTS
SUP Surfing : Cloudbreak
SUP et Prone Distance Racing Course : Cloudbreak à Musket Cove (18-20km)
SUP et Prone Tech Racing Course : Cloudbreak (5-6km)
Dernière modification le : 14 novembre 2016
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les partenaires de la Fédération

  ministere18 LOGO AQUITAINE 2016 Conseil General des Landes  L'Equipe France Bleu Logo mycoachsport noir Logo Sojasunallianz