Comment ne pas perde la tête

Comment ne pas perde la tête  © Photo ISA/Tweddle

Nouvelle journée décisive pour l'équipe de France juniors à Salinas, ce vendredi. Trois tours de repêchages sont prévus (voir programme ci-dessous). Première au classement des nations, la France peut encore accroître son potentiel points avant les finales de dimanche. Ou voir fondre sa cagnotte. Explications.

 

La France est en tête du classement par équipes et peut commencer à croire en ses chances de titre mondial. L'objectif avoué et derrière lequel elle court depuis plusieurs années. Pour mieux comprendre la situation actuelle et appréhender les innombrables retournements de situation qui peuvent arriver dans les trois jours à venir, on vous explique comment est établi ce classement.

La cagnotte points diminue au fil des jours

Au début de la compétition, chaque équipe (complète) part avec un potentiel de 33.520 points, soit les quatre premières places juniors, cadets, juniors filles et cadettes. Les juniors ont un coefficient 4, les cadets un coefficient 2. Au fil des jours et des tours, ce capital baisse forcément avec l'élimination d'éléments au sein de l'équipe. Si vous connaissez le jeu Money Drop sur TF1, c'est un peu la même chose : au fil des questions, la cagnotte diminue. 

Les Américains à la peine

Après 5 jours, la France se retrouve en tête car elle n'a perdu que deux surfeurs, deux filles en l'occurrence : une U18 et une U16. L'Australie a, elle, notamment perdu un junior et un cadet. Hawaii a dit au revoir à deux juniors dont le champion du monde en titre Josh Moniz. Il ne reste plus que 7 Américains dont un seul junior, et les Brésiliens ne sont plus que quatre.

S'il vaut mieux être en tête que 8e au classement à ce stade de la compétition, rien n'est encore joué. Pour rappel, il y a cinq ans, la France était deuxième au matin des finales avant de terminer à la 5e place quelques heures plus tard. Mais avec quatre juniors, quatre cadets, un junior fille et une cadette encore dans la course, l'équipe avance en force, avec un mental d'acier. Depuis hier soir, ce sont les autres nations qui regardent le drapeau bleu-blanc-rouge et qui craignent de tomber sur un Français. Il faudra que nos Bleus rééditent leur journée de jeudi pour franchir un nouveau palier et ne perdre aucun points. 

 

Le Top 10 des nations après 5 journées

1. France

2. Australie

3. Hawaii

4. USA

5. Japon

6. Brésil

7. Portugal

8. Pérou

9. Nouvelle-Zélande

10. Argentine

 

Le programme de vendredi

8h00 : Titouan Boyer et Mathis Crozon (Rep5 ; U16)

8h30 : Len's Arancibia (Rep5 ; U16)

8h45 : Tim Bisso et Diégo Mignot (Rep5 ; U18)

9h30 : Rep 6 ; U16 avec Boyer, Crozon et Arancibia si qualifiés

10h45 : Rep 6 ; U18 avec Bisso et D. Mignot si qualifiés

11h15 : Nommé Mignot (Rep 6 ; U18)

11h30 : Rep 7 ; U16 avec Boyer, Crozon et Arancibia si qualifiés

12h15 : Lisa Girardet  (Rep5 ; U16)

12h30 : Rep 7 ; U18 avec Bisso, D. Mignot et N. Mignot si qualifiés

13h00 : Aloha Cup ; demi-finale : France - Australie - Japon - Equateur (tag team avec 3 garçons + 1 fille par équipe)

Dernière modification le : 11 avril 2014
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BPdacia