La Boquita, deux vagues au choix

La Boquita, deux vagues au choix  © Photo ISA/Tweddle

Après deux journées de surf sur le spot de la Boquita, Caroline Angibaud, Antoine Delpero et Jérémy Massière en savent davantage sur le potentiel du pic droite-gauche. Les Mondiaux ISA de SUP Surf (4-6 mai) débutent dimanche au Nicaragua.



Ce vendredi matin, Jérémy Massière s'est réveillé avec un grand sourire. Sa planche est bien arrivée au Nicaragua. 36 heures après lui… Après une journée de stress, « Tic » a retrouvé son matériel et sa bonne humeur. Premier à l'eau hier matin, il est celui des trois qui a sans doute le plus surfé. Pas de quoi s'enflammer toutefois : un petit mètre et un solide vent cross shore qui n'a fait que forcir tout au long de la journée. 

Nos trois sélectionnés se sont offerts une première session en matinée, à marée (bien) basse, histoire de tester le spot dans toutes les conditions. Verdict du team manager Stéphane Corbinien qui les a observés du bord : « J'espère que l'organisation a prévu de faire la compétition à marée haute… » Difficile de faire plus mou en effet, avec la seule droite au menu. 

A gauche toute !

Dans l'après-midi, avec le remontant, les vagues ont gagné en puissance, (un peu) en hauteur et, surtout, la gauche s'est réveillée. Caroline Angibaud et Antoine Delpero s'y sont régalés. Un long mur avec la possibilité d'enchaîner 4 à 5 manoeuvres jusqu'au reentry final au bord de l'eau. « Y'a pas photo, c'est la gauche la meilleure » lança Delpéro en sortant de la seconde session de la journée. « C'est vrai qu'il y a du potentiel sur la gauche » ajouta Angibaud. « Je l'ai dit depuis qu'on est arrivé, c'est les gauches qu'il va falloir surfer ! » conclut Massière. 
Il n'empêche, gauche ou droite, le trio français fut imposant dans l'eau. S'ils surfent comme ils l'ont fait ce vendredi, nos trois représentants peuvent aller loin et, du bord, les regards des Australiens, Sud-Africains, Brésiliens étaient braqués sur eux.

Cérémonie d'ouverture ce samedi

Ce samedi, après un surf très matinal, réveil programmé au lever du jour à 5h30, les Surfeurs remonteront à Granada pour rejoindre les Raceurs. Ensemble, ils participeront au défilé des nations dans les rues de la ville hôte puis assisteront à la cérémonie d'ouverture. Une heure de route aller, une heure de route retour. Angibaud, Delpéro et Massière dormiront à la Boquita samedi soir. Les Mondiaux débutent dimanche matin pour eux.
A La Boquita, Stéphane SISCO

 

LES PRÉVISIONS DE HOULE
Dimanche : 2-3 pieds
Lundi : 2-3 pieds
Mardi : 4-5 pieds

L'ÉQUIPE DE FRANCE
SUP Surfing : Antoine Delpero (Biarritz, pays basque), Jérémy Massière (Biscarrosse, Landes), Caroline Angibaud (Sables d'Olonne, Vendée)
SUP Racing : Eric Terrien (Plaine/Mer, Loire Atlantique), Titouan Puyo (Nouméa, Nouvelle-Calédonie), Céline Guesdon (Cannes, Côte d'Azur)
Staff : Stéphane Corbinien (team manager), Serge Lougarot (coach), Thierry Durantel (médecin), Stéphane Sisco (médias)

LE PROGRAMME
3 mai : cérémonie d'ouverture à Granada
4 mai : SUP Surfing à la Boquita
5 mai : SUP Surfing à la Boquita
6 mai : SUP Surfing à la Boquita finales
7 mai : transfert des équipes
8 mai : SUP racing à Granada ; technical race et relais
9 mai : jour off
10 mai : SUP racing à Granada ; paddleboard et longue distance (finale)
11 mai : SUP racing à Granada ; finales technical race, relais et paddleboard

 

Dernière modification le : 03 mai 2014
Évaluer cet élément
(1 Vote)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BPdacia