Les messieurs ouvrent les Mondiaux

Charly Martin, nommé capitaine de l'équipe de France, à l'entraînement samedi sur le spot de Jacó. Charly Martin, nommé capitaine de l'équipe de France, à l'entraînement samedi sur le spot de Jacó.  © FFS
La première journée des World Surfing Games 2016, les championnats du monde des nations de surf, se tient ce dimanche au Costa Rica. Un dimanche entièrement consacré au 1er tour messieurs avec 24 séries au programme. Les choses sérieuses débutent enfin pour le quatuor français Lacomare - Martin - Ouvré - Véminardi.


Dans leur causerie de veillée d’armes, le directeur des équipes de France Stéphane Corbinien et l’entraîneur national Patrick Florès n’ont pas eu à trop titiller la fibre patriotique des six surfeurs français. Le drapeau, les valeurs, l’ADN de l’équipe de France, sont en eux depuis leurs années juniors.
Génération 2008
Peu s’en souviennent mais Pauline Ado, Justine Dupont, Marc Lacomare, Charly Martin, Dimitri Ouvré et Médi Véminardi étaient tous de la campagne des Mondiaux juniors 2008 à Seignosse. Huit ans plus tard, les voici de nouveau ensemble, accompagnés de Florès, Corbinien, le Doc Durantel et Pitou le prépa physique. La solidarité et la fraternité de tous peut faire voyager très loin cette belle équipe homogène. Charly Martin - nommé capitaine de cette promotion 2016 pour incarner la liberté, l’essence même du surfeur face au défi de l’Olympisme - l’a répété dans son discours samedi soir : la France peut frapper fort cette année.
Houle à la baisse
Ce dimanche, dans une houle qui décline peu à peu, on attend 2 à 4 pieds maximum, les quatre messieurs vont entrer en piste. Classée 23e nation sur 26 engagée, la France paye ses cinq années de break depuis les Mondiaux du Panama. Malgré un ranking désavantageux, elle évite toutefois les grosses nations. Au premier tour, les Bleus affronteront des surfeurs du Panama, du Chili et de Suisse. Inutile de préciser que tout faux-pas est interdit et, bien au contraire, qu’un laminage en règle du spot de Jacó est attendu. Histoire de frapper fort. Histoire de voir la confiance qui règne au sein de ce beau collectif se consolider.

LE PROGRAMME DE DIMANCHE
[En heures françaises)
16h00 : début de la compétition, 1er tour messieurs
17h40 : Marc Lacomare, série 6
19h00 : Dimitri Ouvré, série 10
20h20 : Médi Véminardi, série 14
21h40 : Charly Martin, série 18

LIVE
La compétition est à suivre en Live commenté (anglais et espagnol) sur >>
http://isaworlds.com/wsg/2016/en/live/

L’ÉQUIPE DE FRANCE
Surfeurs
Marc Lacomare
Charly Martin
Medi Véminardi
Dimitri Ouvré
Pauline Ado
Justine Dupont
Staff
Stéphane Corbinien (directeur des équipes de France)
Patrick Florès (entraîneur national)
Pierre-Marc Gaillard (kiné)
Thierry Durantel (docteur)
Jean-Luc Arassus (président de la Fédération Française)
Bruno Truch (juge français ISA)

LES WORLD SURFING GAMES
Les INS ISA World Surfing Games sont une compétition calquée sur le modèle Olympique, qui ont lieu chaque année depuis 1964. Ils réunissent cette année 28 nations. Chaque équipe est composée de 4 messieurs et 2 dames. Les surfeurs concourent pour les titres mondiaux individuels mais aussi pour le titre mondial des nations.
Le Costa Rica, pays hôte de cette édition, est le tenant du titre après sa victoire l’an dernier au Nicaragua. Les deux champions du monde, Noe Mar McGonagle (Costa Rica) et Tia Blanco (USA), sont présents sur cette édition.
Le spot de la competition, Playa Jacó, se trouve sur la côte Pacifique, à environ 100 km de San José, la capitale du pays.

Les 3 dernières éditions
Palmarès des Nations
2015 – Costa Rica (Nicaragua)
2014 – Pérou (Pérou)
2013 – Afrique du Sud (Panama)
Palmarès Messieurs
2015 – Noe Mar McGonagle (Costa Rica)
2014 – Leandro Usuna (Argentine)
2013 – Shaun Jobert (Afrique du Sud)
Palmarès Dames
2015 – Tia Blanco (USA)
2014 – Analí Gomez (Pérou)
2013 – Dimity Stoyle (Australie)
Dernière modification le : 07 août 2016
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BPdacia