• Accueil
  • Haut Niveau
  • Equipe de France
  • Actualités
  • Afficher les éléments par tag : équipe de France

Plumcocq et Blanco en bronze aux Mondiaux de kneeboard

Christian Plumcocq tout sourire après sa 3e place en finale Kahunas des Mondiaux, vendredi en Espagne. Christian Plumcocq tout sourire après sa 3e place en finale Kahunas des Mondiaux, vendredi en Espagne.

Les Français Christian Plumcocq et Jérôme Blanco ont pris la médaille de bronze de leur catégorie aux Mondiaux ISA, vendredi à Somo. La France est finaliste de l'Aloha Cup qui marque la fin des championnats du monde ISA en Espagne.


Après les épreuves open masculine et féminine, les kneelos français avaient rendez-vous pour la suite de ces Championnats du Monde ISA de Kneeboard à Somo (1-6 octobre) avec les séries Espoir et Master, et avec le relais (tag team) rebaptisé lors des mondiaux, Aloha Cup.
Vagues oscillant entre 80cm et un petit mètre cinquante, vent latéral à on-shore, étaient au programme des 3 jours (mercredi à vendredi) consacrés à ces épreuves.
Pas de jeune chez les kneelos français
Pas d'engagé tricolore dans les catégories Espoir (moins de 30 ans) et Senior (30-40 ans), les 3 premiers français à se lancer, en Master (40-44 ans), se retrouvaient concentrés dans la même série avec pour compléter le tout, un 4e francophone en la personne du Tahitien Stevens Pahape ! Le Charentais Fabrice Carral ne s'est pas posé de question pour s'imposer dans cette série fratricide qui laissait Thomas Rigal (Marseille) et Thierry Errera (Guethary), 3e et 4e, sur le carreau.
Au tour suivant Fabrice ne parvenait pas à accrocher la seconde place qualificative, terminant 3ème derrière l'expérimenté Vénézuélien de poche Armando Colucci, et un local de l'étape.
Jade tombe en quarts
En catégorie Grand Master (45-49 ans), le Martiniquais Erwann Jadé était aligné dans la seconde série des 1/4 finales. Derrière l'intouchable Gavin Colman (Aus), kneelo le plus impressionnant de la semaine, Erwann a longtemps accroché la seconde place qualificative avant, hélas, d'être coiffé sur le fil par un autre Australien, Nick Hartigan.
Blanco se satisfait du bronze
Jérôme Blanco (Guéthary) s'imposait relativement aisément dans la série suivante face à 2 Portugais et un Australien et passait donc en demi-finale. Une demi-finale qui s'est avérée serrée, le basque dominant la série avant de se faire doubler dans les derniers instants par Nick Hartigan (Aus).
Le sésame pour la finale était néanmoins dans la poche pour tenter de reconquérir un titre remporté à Tahiti en 2013. La finale, disputée dans des conditions capricieuses, a néanmoins permis à Gavin Colman de trouver un des rares tubes propres de la semaine pour se détacher vers un titre mondial indiscutable. Dauphin de Blanco à Tahiti, le Canarien David 'Oso' Hernandez lui rendait la politesse en le devançant pour la 2e place. Médaille de bronze pour Jérôme Blanco, un résultat satisfaisant compte tenu du niveau général très relevé sur cette édition des mondiaux.
La bonne opération de Pascual
Cinq français étaient alignés en catégorie Vétéran (50-54 ans). Yannick Garcia (Lacanau), Thierry Negro (83) ne parvenaient pas à franchir le cap des 1/4 de finale. Garcia victime d'un Australien et d'un Américain, et le Varois éliminé par deux Australiens. JeanFi Pascual (Biarritz) fit la bonne opération du tour en passant en demi-finale sans surfer, son compatriote Michel Bruneau (Soulac) ayant dû regagner la France pour des raisons personnelles.
Milochau 5e chez les vétérans messieurs !
La bonne surprise venant enfin de la Vendéenne Anne Milochau, versée dans sa catégorie d'âge avec ces messieurs, qui accroche la seconde place de sa série en devançant un Américain et un Tahitien grâce à un subtil choix de vague ponctué de jolies manœuvres.
En demi-finales, Anne et JeanFi se retrouvaient alignés dans la même série face à un Canarien et à un Tahitien. Le Biarrot, doté d'un fighting spirit lui venant probablement de sa formation rugbystique, ne put réellement contrarier ses adversaires plus rodés à la compétition. De son côté Anne Milochau tenait la seconde place pendant toute la série en reprenant sa recette du tour précédent, mais le Canarien Juan 'Magoo' Cabrera lui grillait la politesse au buzzer. Dommage mais bravo à elle.
Les Kahunas en forme
La dernière catégorie qui concernait des Français était celle des Kahunas (55-59 ans). Le Breton Stéphane Messe ayant dû renoncer à sa participation pour des raisons familiales, le Biarrot Christian Plumcocq pris aisément la première place d'une série de 1/4 finale disputée à 3 dans l'eau. Surprise dans le deuxième quart avec l'élimination du revenant Philippe Alonso (33) qui avait montré, lorsque les vagues le lui permirent, que le talent et la forme étaient toujours là.
Si le Girondin ne parvint pas à trouver les vagues, Laurent Falgayras (Guéthary) avait pris la bonne option plus à l'ouest pour trouver le pic salvateur et passer second derrière l'Australien Baden Smith.
En demi finale, Christian Plumcocq continuait à assurer pour passer derrière le même Smith direction la finale ! C'en était en revanche terminé pour Falgayras, devancé logiquement par le champion du monde Open Michael Novakov (Aus), et de manière beaucoup moins nette par son compatriote Allan Deadman, qui restait en vie pour la finale.
Plumcocq fait un retour fracassant
La finale Kahunas était donc l'ultime occasion de voir un kneelo français à l'oeuvre sur ces mondiaux de Somo. Le champion du monde open Michael Novakov signait un doublé dans l'ordre des choses en l'emportant assez aisément devant le redoutable Baden Smith. Christian Plumcocq pouvait de son côté s'estimer satisfait de se retour à la compétition en accrochant une belle médaille de bronze après sa 13ème place en open.
L’épreuve du relais sourit à la France
Intercalée entre le premiers tours des catégories d'âges, l'Aloha Cup, ou l'épreuve de relais par nations, proposait une nouvelle fois un format permettant aux différents pays représentés de s'affronter dans la bonne humeur et la motivation. La France, opposée au premier tour à Tahiti, à l'Australie et à la Grande Bretagne, alignait une équipe composée de Jérôme Blanco, Fabrice Carral, Erwann Jadé et Thierry Negro.
Les Bleus pas dans les temps
L'alchimie fonctionna avec une belle qualification pour la finale grâce à une seconde place derrière l'Australie mais devant Tahiti et la Grande Bretagne.
La finale allait malheureusement laisser place à un scénario moins favorable. Fabrice Carral, blessé aux côtes suite à un wipe-out, et Erwann Jadé, dans l'impossibilité de rejoindre le call à temps, ces 2 têtes de séries durent laisser leur place à Thomas Rigal et Anne Milochau qui venaient ainsi compléter le team avec Jérôme Blanco et Thierry Negro.
Ces changements déstabilisants furent fatals à l'équipe de France qui dut se contenter de la 4e place derrière les Etats Unis, l'Espagne et le grand vainqueur, l'Australie, évidemment.
Rendez-vous en Nouvelle-Zélande dans deux ans
Ces mondiaux se sont achevés comme ils se sont déroulés, dans la joie et la bonne humeur, avec dîner en commun, concert et soirée comme seuls les espagnols en ont le secret ! L'équipe de France, quelque peu hétéroclite entre novices, grands anciens sur le retour, et compétiteurs en activité, a fait montre d'une belle solidarité sur la plage et en dehors. L'expérience restera mémorable et rendez-vous est d'ores et déjà donné pour Dunedin en Nouvelle Zélande en 2019.


Résultats

Espoirs (moins 30 ans)
1. Liam taurins (Aus)
2. Sam Coyne (USA)
3. Kelvin Weir (NZ)
4. Lachlan Stevens (NZ)

Seniors (30-39 ans)
1. Ruyman Acosta (Canaries/ Esp)
2. Dane Rennie (Aus)
3. Cesar Nieto (Esp)
4. Nicolas Amedo (Arg)

Master (40-44 ans)
1. Ruben Gutierrez (Esp)
2. Aramando Colucci (Ven)
3. Mark McLeod (Aus)
4. Karl Ward (Ang)
...
7. Fabrice Carral (Fra)
13. Thomas Rigal (Fra)
18. Thierry Errera (Fra)

Grand Master (45-49 ans)
1. Gavin Colman (Aus)
2. David Hernandez (Canaries/Esp)
3. Jérôme Blanco (Fra)
4. Nick Hartigan (Aus)
...
7. Erwann Jadé (Fra)

Vétéran (50-54 ans)
1. Paul O'Neill (Aus)
2. Juan 'Magoo' Cabrera (Canaries/Esp)
3. Tehei Tuahine (Tahiti)
4. Greg Budgen (Aus)
...
5. Anne Milochau (Fra)
7. Jean-Philippe Pascual (Fra)
9. Yannick Garcia (Fra)
13. Thierry Negro (Fra)

Kahuna (55-59 ans)
1. Michael Novakov (Aus)
2. Baden Smith (Aus)
3. Christian Plumcocq (Fra)
4. Allan Deadman (Aus)
.​..
5. Laurent Falgayras (Fra)
7. Philippe Alonso (Fra)

Légendes (60-64 ans)
1. Brad Colwell (USA)
2. Tom Linn (USA)
3. Philippe Klima (Tahiti)
4. Eric Vill (Aus)

Immortels (+ 65 ans)
1. Robert Gove (USA)
2. Murray Weir (NZ)
3. Stephen Artis (Aus)
4. Robert Wood (Eng)

Aloha Cup
​1. Australie
2. Espagne
3. USA
4. France (T. Negro, J. Blanco, F. Carral, E. Jadé, A. Milochau, T. Rigal)​

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les partenaires de la Fédération

Isuzu AF Ministère des Sports LOGO AQUITAINE 2016 Conseil General des Landes  L'Equipe France Bleu