surfingfrance.com
  • Accueil
  • Haut Niveau
  • Equipe de France
  • Actualités
  • Titouan Puyo abandonne son titre à l’Américain Danny Ching

Titouan Puyo abandonne son titre à l’Américain Danny Ching

Titouan Puyo (à droite) aura mené tout le long du 3e et avant-dernier tour avant de se faire dépasser et de jouer le bronze au sprint. Titouan Puyo (à droite) aura mené tout le long du 3e et avant-dernier tour avant de se faire dépasser et de jouer le bronze au sprint.  © Photos FFS

Champion du monde en titre, le Français Titouan Puyo n’a pu faire mieux que sixième sur la course Longue Distance (20 km) des Mondiaux 2015, ce mercredi à Sayulita, au Mexique. L’Américain Danny Ching s’impose en 1h42 minutes devant le Mexicain Javier Jimenez et l’Hawaïen Connox Baxter. Le second Français engagé, Eric Terrien termine 13e. 

 

Les années se suivent et ne se ressemblent pas pour l’équipe de France. Après l’or (Puyo) et le bronze (Terrien) l’an passé au Nicaragua, les deux Français engagés sur la spécialité échoue dans la quête des médailles. 

Puyo en tête avant le dernier tour

En queue du peloton de tête tout au long de la course, Eric Terrien ne peut avoir de regrets. Titouan Puyo, lui, peut en nourrir. Il aura été un des animateurs de ces 20 km courus à près de 12 km/h. Assumant totalement son statut en prenant les commandes de la course à l’entame de la troisième des quatre boucles. Sur une course pleine de rebondissements, il chutait et se faisait doubler par le Mexicain Javier Jimenez. Lequel profitait d’une vague pour creuser un trou de 50 mètres sur le peloton de 15 coureurs détachés depuis les premiers coups de pagaies. Dans le dernier tour, Jimenez était rejoint par Danny Ching.

Sprint pour le bronze

L’Américain produisait un effort incroyable pour s’extraire seul du paquet des poursuivants, et dépasser le coureur local. Les deux hommes finissaient la course dans cet ordre. Puyo emmenait alors un groupe composé de Baxter (Haw), Schweitzer (Haw), Steinfath (Dan) et Cronstead (Tah) pour la médaille de bronze. Une série de vagues voyait les 5 hommes surfer et sauter tous ensemble en même temps sur le rivage. Mieux placé, Baxter fonçait pour couper la ligne et arracher le podium. Puyo n’étant que sixième pour quelques dixièmes de secondes. 

Terrien a subi

Loin derrière, Eric Terrien en finissait avec sa course qu’il qualifiait lui même de ratée. Pas dans le rythme, le Français a subi tout au long des 20 km disputés dans du plat alors que le vent et les ondulations auraient été de précieux atouts. Chacun de ses efforts pour revenir sur les premiers se soldait par une débauche d’énergie qu’il payait en suivant. 

Retour au SUP surf

Il n’y a donc pas de podium cette année pour les Français. Dommage, surtout pour Puyo, qui aura été dans le coup jusqu’au bout. Il a désormais deux jours pour se reposer avant d’attaquer la technical race (samedi et dimanche) avec Arthur Daniel. Quatrième mardi de la Longue Distance féminine, Céline Guesdon sera elle aussi en lice pour la technical en fin de semaine. 

Ce jeudi, les SUP surfeurs reprennent la compétition. Antoine Delpero, Jérémy Massière et Caroline Angibaud passeront en matinée au round 3. 

 

CLASSEMENT LONGUE DISTANCE

 

REACTIONS

Titouan Puyo : « Je ne suis pas déçu d’avoir perdu mn titre mais plutôt de ne pas être sur le podium. La médaille était à ma portée. C’était une course très technique. Avec un plateau exceptionnel.. Tout le monde était là pour faire premier. Je voulais arriver dans les premières places pour profiter des vagues avant le dernier tour. Mais je tombe juste avant. Et le Mexicain prend cette vague et s’envole. Comme je m’y attendais, ça a été une course dans du plat, très technique. Ça s’est joué sur la fin. Je suis satisfait car j’ai été plus agressif dans le draft, dans le passage de bouée. J’apprends encore. Ça pourra me servir si je reviens aux Mondiaux l’an prochain. » 

Eric Terrien : « Ça n’a été que du draft. S’il y avait eu plus de vent ou de mouvement d’eau, j’aurais été plus à l’aise. C’est ma force. Là, je n’ai pas pu m’exprimer. J’ai suivi le train toute la course. J’étais en forme, je m’étais bien entraîné. Je voulais bien faire. Mais je n’étais pas dedans aujourd’hui. Je n’ai pas réussi à me replacer. J’ai subi durant toute la course. »

 

Titouan Puyo en bref

23 ans - Club : Big Bananas (Bourail, Nouvelle-Calédonie)

Catégorie : Sup race

Champion du monde Longue Distance 2014, 6e Mondiaux Longue Distance 2015

Eric Terrien en bref

33 ans - Club : JPS44 (Nantes, Loire Atlantique)

Catégorie : Sup race

Médaille de bronze aux Mondiaux 2012 et 2014, n.7 World Series 2014

 

LE PROGRAMME DES MONDIAUX

Jeudi 14 mai

SUP Surf éliminatoires

Antoine Delpero, Jérémy Massière et Caroline Angibaud au 3e tour

Vendredi 15 mai

SUP Surf finales

Antoine Delpero, Jérémy Massière et Caroline Angibaud si qualifiés

Samedi 16 mai

Technical Race éliminatoires

Titouan Puyo et Arthur Daniel

Dimanche 17 mai

Finales Technical Race

Titouan Puyo et Arthur Daniel si qualifiés

Finale Relais

Cérémonie de clôture

 

L’EQUIPE DE FRANCE

SUP Race : Eric Terrien (Longue Distance), Titouan Puyo (Longue Distance et Technical Race), Arthur Daniel (Technical Race); Céline Guesdon (Longue Distance et Technical Race)

SUP Surf : Antoine Delpero (capitaine), Jérémy Massière ; Caroline Angibaud

Vidéo associée

Dernière modification le : 13 mai 2015
Évaluer cet élément
(1 Vote)
Retour en haut

Les partenaires de la Fédération

  ministere18 LOGO AQUITAINE 2016 Conseil General des Landes  L'Equipe France Bleu Logo mycoachsport noir Logo Sojasunallianz