Labels : Bidart à l’honneur

La remise des diplômes s’est faite mercredi après-midi à Bidart en présence de (de gauche à droite) : Marc Campandegui (conseiller municipal, délégué au littoral), Thomas Portet (président du Bidarteko), Pascal Bernadet (vice-président de la Fédération en charge des labels), Emmanuel Alzuri (maire de Bidart), Marc Bérard (1er adjoint), François Delanne (représentant des écoles de surf labellisées) et Michel Plateau (Directeur technique national). La remise des diplômes s’est faite mercredi après-midi à Bidart en présence de (de gauche à droite) : Marc Campandegui (conseiller municipal, délégué au littoral), Thomas Portet (président du Bidarteko), Pascal Bernadet (vice-président de la Fédération en charge des labels), Emmanuel Alzuri (maire de Bidart), Marc Bérard (1er adjoint), François Delanne (représentant des écoles de surf labellisées) et Michel Plateau (Directeur technique national).  © FFS

La commune basque et le Bidarteko surf club étaient à l’honneur mercredi : le Label fédéral « Ville de Surf - 2 étoiles » et le Label fédéral « Club de Surf Argent » leur ont été officiellement remis par la Fédération.



La Fédération Française de Surf représentée par Pascal Bernadet, vice-président et responsable de la commission des Labels fédéraux, et Michel Plateau, le Directeur Technique National, a eu l’honneur de remettre ces deux Labels en mains propres à Emmanuel Alzuri, mairie de Bidart, et Thomas Portet, président du Bidarteko surf club, en la mairie de Bidart.
« Je suis particulièrement heureux de remettre cette certification de labellisation « Ville de Surf », qui est une reconnaissance de la Fédération Française de Surf, vis à vis de la politique que la ville de Bidart mène quant à l’accueil de l’ensemble des surfeurs », a déclaré en préambule Pascal Bernadet.

Pascal Bernadet : « Les gens sont très heureux de venir surfer sur votre territoire »
« Ce Label est un gage de sérieux,a-t-il ajouté. Il est bon de rappeler l’importance des démarches qui valorisent la fraternité, le respect de l’autre, la convivialité. Ce diplôme est tout à l’honneur de celui qui le reçoit. La Fédération vous remercie pour votre politique de développement de notre pratique. Les gens sont très heureux de venir surfer sur votre territoire. »Et le vice-président de la FFS de conclure : « J’espère que vous obtiendrez prochainement le Label « Ville de Surf 3 étoiles », gage d’excellence. »

Emmanuel Alzuri : « Ce Label valide l’engagement de la commune et de ses élus pour le surf »
Diplôme en main, Emmanuel Alzuri, le maire de Bidart, s’est dit « très honoré de recevoir cette certification. »Pour le premier magistrat de la commune, « ce Label correspond à une réalité de notre territoire. Et, surtout, il concrétise cette réalité. J’espère évidemment que nous obtiendrons prochainement la 3e étoile. »
Puis le Maire d’affirmer que cette distinction arrive à point nommé : « Ce Label valide l’engagement de la commune et de ses élus pour le surf ; autour de moi il y a des surfeurs et même, pour la première fois, un conseiller délégué au littoral. Ce diplôme appuie par ailleurs notre candidature commune avec nos voisins de Biarritz et d’Anglet pour l’organisation des championnats du monde de surf en 2017. »

« La commune est engagée pour l’accueil et le développement du surf »
Le maire de Bidart a d’autre part souligné que le Label « Ville de Surf » venait « récompenser le travail réalisé depuis de nombreuses années par le Bidarteko surf club, et particulièrement depuis la reprise en main du club par l’équipe de Thomas Portet », tout en indiquant que « la commune est engagée pour l’accueil et le développement du surf; et notamment au travers de la formation des jeunes. »Emmanuel Alzuri de conclure que la ville « entretient les meilleurs relations avec le « surf commercial » via les écoles de surf. Ici, on essaye d’accueillir les clients dans les meilleurs conditions, et avec vigilance. »

Thomas Portet : « On se focalise sur la formation des jeunes au niveau sportif et éducatif »
Pascal Bernadet a ensuite repris la parole pour remettre un deuxième diplôme, celui du Label « Club de Surf Argent », que la FFS a attribué voici plusieurs semaines au Bidarteko surf club : « Je suis là aussi très heureux de remettre ce diplôme, lequel va en droite ligne des qualités de la ville. C’est un autre gage de reconnaissance : il y a l’aspect sportif et compétitif; la formation technique et citoyenne des jeunes; l’éducation de ces mêmes jeunes. Le Bidarteko rempli sa mission. Et j’espère qu’il saura monter dans l’excellence et, prochainement, obtenir le label Or. »
Thomas Portet, nouveau président du Bidarteko, a tenu à « remercier la Fédération et la Mairie qui nous aide », avant de rappeler : « Il y a eu des changements en interne au club. On repart sur une belle histoire. On se focalise sur la formation des jeunes au niveau sportif et éducatif, au travers de stages, de voyages. On va tout faire pour obtenir le label Or. »

Marc Bérard : « Les jeunes prennent des responsabilités »
Marc Bérard, 1er adjoint et surfer de longue date, s’est également réjouit de ce diplôme et des deux étoiles obtenues. « J’ai eu l’honneur d’être président du Bidarteko surf club de 2002 à 2007; j’ai connu tous ces jeunes, et je les ai connus bien plus jeunes. C’est très plaisant de les voir prendre des responsabilités, de voir que le flambeau est passé. Les parents ont fondé le club, les enfants prennent le relais. »
Invité en sa qualité de représentant des structures disposant du Label fédéral « Ecole Française de Surf», François Delanne a, lui, tenu à mettre en avant « l’engagement et l’implication des écoles labelllisées, dont certaines fournissent un réel effort. »

François Delanne : « Les écoles doivent véhiculer les valeurs du surf »
Puis de faire savoir : « Je crois beaucoup en les valeurs de la Fédération, je fête personnellement mes 50 ans de licence. Nous sommes des écoles certes commerciales, mais, pour continuer à exister, il est fondamental de véhiculer les valeurs du surf. Notre rôle est de recevoir les gens de l’extérieur et, au travers du Label, de ne pas faire qu’une animation mais transmettre nos valeurs et celles du territoire sur lequel on pratique. J’espère que cela va continuer. Encore au moins 50 ans. »
Thomas Portet a ensuite reçu la signalétique fédérale du Label « Club de Surf Argent », laquelle sera installée dans le local du Bidarteko surf club.

LES LABELS DE LA FÉDÉRATION FRANÇAISE DE SURF

Dernière modification le : 28 juillet 2016
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BPdacia