Jérémy Florès : « Cette droite était si creuse ! »

Ce n'est pas Backdoor mais bien Teahupoo avec Jérémy Florès sur la droite ! Ce n'est pas Backdoor mais bien Teahupoo avec Jérémy Florès sur la droite !  © Photo Billabong Pro Live

Deux ans après avoir signé un 20/20, Jérémy Florès a (presque) remis ça ce vendredi à Teahupoo avec un 19,33 pts. Le N.1 Français a surtout enflammé le Billabong Pro avec un tube parfait sur une… droite ! Il élimine l'Américain Brett Simpson, se qualifie pour le round 3 puis, un peu plus tard, prend le meilleur sur Damien Hobgood (USA) pour filer au round 4.

« Je n'avais pas prévu de prendre une droite, je ne m'y attendais pas. Mais le pic est arrivé sur moi, il (Brett) est parti sur la gauche et j'ai vu que la droite ouvrait. Ça ressemblait à Backdoor, c'était si creux, si parfait. » Avec un 10 au compteur, obtenu quelques minutes plus tôt, Jérémy Florès n'a pas réfléchi, ni hésité. Un drop vertical, la main dans la paroi, un tube profond, une sortie kamikaze sur un reef à fleur d'eau. Rien que pour la prise de risque, totale, les juges auraient pu lui donner un second 10. Pour écrire de nouveau l'histoire sur un spot où le Réunionnais se sent comme chez lui. Il y a quelques jours, il nous avait confié « Je ne refuserais jamais une vague à Teahupoo ! » Parole tenue. 
« Je n'ai eu des 10 qu'à Teahupoo ! »
Dans une série plus compliquée que les deux notes du Français ne le laissent croire (19,33 à 17,10 pts), Jérémy a néanmoins été le patron dans l'eau. Une première vague blanche pour se mettre en jambes, un 10 pour suivre, la désormais légendaire droite pour conclure. Score de la compétition, pour le moment, et un message haut et fort envoyé à la concurrence. Sorti sur blessure du Oakley Pro de Bali il y a presque deux mois, Jérémy Florès s'est préparé comme jamais pour revenir encore plus fort.
Sa démonstration et son nouveau 10 à Tahiti sont là pour le prouver. « Ce que ça fait d'avoir un 10 ? C'est spécial, ça fait plaisir. En fait, je ne sais pas ce que ça fait en compétition car je n'en ai eu qu'à Teahupoo ! Cette vague est extraordinaire. C'est un vrai paradis mais en même temps ça peut devenir un enfer avec un reef à fleur d'eau… » On se doute toutefois de l'endroit où se trouve le Réunionnais.
« Je vais tout donner pour aller le plus loin ! »
Un peu plus tard dans la journée, Jérémy repart à l'eau et se débarrasse en 35 minutes du vétéran américain Damien Hobgood (17,87 à 15,60 pts). « Mon troisième tour était très difficile contre un des meilleur surfeur sur ce spot, Damien Hobgood, pour moi un des surfeurs les plus expérimenté et que je respecte beaucoup, explique-t-il sur son blog. J’ai réussi à choisir les bonnes vagues, à prendre la victoire pour passer au 4e tour. » Puis de conclure : « Donc, une bonne journée au final, ça fait plaisir. Les vagues devraient être jolie encore demain, donc je pense que la compétition reprendra. Je vous remercie a tous pour le support comme d’habitude, je vais tout donner pour aller plus loin. »

Dernière modification le : 17 août 2013
Évaluer cet élément
(4 Votes)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BPdacia