Jérémy Florès frappe fort !

Jérémy Florès a produit un surf engagé, puissant, précis, efficace, tuant tout suspense après seulement 5 minutes. Il a ensuite aprfaitement géré et contrôlé ses adversaires pour conclure par un 8,40 pts de toute beauté. Jérémy Florès a produit un surf engagé, puissant, précis, efficace, tuant tout suspense après seulement 5 minutes. Il a ensuite aprfaitement géré et contrôlé ses adversaires pour conclure par un 8,40 pts de toute beauté.  © FFS

Jérémy Florès n'a pas semblé gêné par sa récente blessure à la cheville ce jeudi sur la gauche du Penon. Le Réunionnais a dominé Nat Young et Damien Hobgood, mettant l'Américain et l'Australien quasiment combo, avec de gros rolliers de dos très puissants. 

Ce qui a de bien avec Jérémy Florès cette année, c'est qu'il a pris les devants à tous les niveaux. On ne savait jamais à l'avance ce qui allait lui arriver durant le Quik Pro France, il s'est fait une entorse doublée d'une brûlure à la cheville voici cinq jours. Il avait la fâcheuse habitude de se trouer au 1er tour, il l'a ce coup-ci survolé. Le pied dans une chevillère, Florès est parti au combat « en serrant les dents » comme il l'avait promis la veille.
Deux longues gauches d'entrée de jeu et un total de 15 points lui ont permis de vite prendre la tête de sa série et de laisser ses adversaires lui courir derrière. « J'ai eu la chance d'avoir ces deux premières vagues qui ont bien déroulé. Ça m'a bien mis confiance, » expliquait-il après sa série victorieuse. Florès a donc géré parfaitement son heat, jusqu'à user de sa priorité dans les dernières secondes pour empêcher Damien Hobgood de continuer sur une longue gauche, et score un 8,40 pts pour un surf très engagé.

« J'ai toujours très mal à la cheville »
« Je suis content d'avoir gagné ce 1er tour, j'ai très mal à la cheville. Je ne m'attendais pas à surfer comme ça. J'ai essayé de tout donner pendant 30 minutes. Je ne pouvais pas faire mieux que ça. » Et de se dire très satisfait de ce succès qui l'envoie au round 3 et va lui permettre de profiter du long break annoncé avec la houle qui s'amorti considérablement. « Je vais avoir quelque jours pour récupérer et mieux surfer dans la prochaine série. Je ne pensais pas pouvoir bien surfer sur plusieurs vagues. Je savais qu'il fallait tout donner sur certaines vagues. »
A le voir surfer à seulement 70% de son potentiel, on aurait presque envie de le voir plus souvent blessé… Sur le sable, papa Florès venu spécialement au Penon pour la série de son fils, a apprécié. Serrant le poing parce que, plus sérieusement, ce n'était pas gagné d'avance.

 

 

Round 1, heat 11

1. Jeremy Flores (FRA) 16.23
2. Nat Young (USA) 12.20
3. Damien Hobgood (USA) 12.13

 

 

Dernière modification le : 26 septembre 2013
Évaluer cet élément
(1 Vote)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BPdacia