J-4, Kim Véteau : « Je verrai sur place quelle décision prendre »

Blessée à la cheville, Kim Véteau a d'ores et déjà déclaré forfait en Open et décidera de sa participation en espoirs, sur place dans les jours à venir. Blessée à la cheville, Kim Véteau a d'ores et déjà déclaré forfait en Open et décidera de sa participation en espoirs, sur place dans les jours à venir.  © Photo ISA/Gonzales

Championnats de France, Bretignolles-sur-Mer (19-27 octobre) - Blessée à la cheville depuis un mois, la Guadeloupéenne a repris le surf mais sa participation est incertaine pour les France qui débutent en fin de semaine. Confidences.

La grande question que tout le monde se pose : seras-tu remise pour les championnats de France qui débutent ce samedi en Vendée ?
J'ai déjà déclaré forfait pour l'Open. C'était une décision difficile à prendre mais c'était le mieux à fair e! J'aviserai le moment venu pour la catégorie espoir et je verrai qu'elle est la meilleure décision à prendre !

Comment vis-tu cette première grosse blessure dans ta carrière ?
C'est un coup au moral. C'est dur, dur. C'est tout nouveau donc… bizarre ! Regarder les amis surfer quand toi tu dois rester sur la plage c'est assez pénible ! Mais cette blessure est arrivée à la fin de la saison Pro Junior, après une grande quantité de fatigue accumulée.

Ce break forcé peut-il être un avantage dans le sens où tu vas arriver avec une grosse envie de surfer ?
C'est sûr que j'ai une énorme envie de surfer ! Je suis encore plus motivée, mais après un mois de break, c'est un peu dur au de reprendre, sur tout que l'eau se refroidie maintenant…

Tu es la grande favorite chez les espoirs où le titre te tend les bras mais on a sait que rien n'est jamais gagné d'avance. Qui pourrait t'empêcher de t'imposer en Vendée ?
Je sais que j'ai mes chances de gagner, tout comme les autres filles ont leurs chance. On me dit favorite. Peut être pour vous, moi je me vois juste comme une compétitrice. Qui pourrait m'empêcher de m'imposer ? Je ne sais pas, toutes les autres filles ! Franchement, si elles sont aux championnats de France, c'est qu'elles ont leurs chances de gagner. En compétition, tout peut arriver.

Quand on te dit Vendée, à quoi penses-tu ?
Je pense d'abord a la brioche, puis au vent et au froid ! Je pense aussi au poisson et, surtout, aux championnats de France.

 

Dernière modification le : 15 octobre 2013
Évaluer cet élément
(2 Votes)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BP