« Je prends plus de temps pour cuisiner » Justine Dupont, surfeuse de grosses vagues

Depuis samedi dernier, nous publions les témoignages de nos surfeurs afin de savoir comment ils s'organisent, comment ils vivent le confinement, et quel message ils veulent envoyer durant cette crise sanitaire.
Aujourd'hui : Justine Dupont, surfeuse de grosses vagues


« Je suis à Nazaré au Portugal avec Fred (son compagnon, ndlr). Je vis bien le confinement. J’en profites pour faire des choses dont je n’ai pas l’habitude et, pour être honnête, je suis très loin de m’ennuyer. Je dirais même que j’ai encore plus de boulot que d’habitude. Je fais aussi 20 minutes de yoga le matin avec un jus de citron ou un jus à jeun, puis petit dej' si j’en ressens le besoin.
Je passe du temps sur mes mails et téléphone. Du temps pour alimenter mes réseaux sociaux Instagram et les vidéos sur YouTube. Je vais faire une séance de physique ou un cours de boxe avec Martin qui est notre voisin et très bon boxeur qui ne voit personne non plus. J’adore le fait d’apprendre un autre sport. C’est hyper complexe ça fait tout travailler et je suis sûr que ça peut aider énormément pour le surf.
Puis, je prends plus de temps pour cuisiner et travailler sur des points différents : apprendre mieux l’anglais, apprendre des choses sur tout ! Faire de la préparation mentale, de la méditation, de la remise en question pour progresser en tant qu’hêtre humain.
On peut voir la mer de l’appartement, c’est un luxe que j’adore. Je fais de la méditation continue dès que je pose les yeux dessus mais ça donne aussi envie de plonger dedans. De n’avoir que la douche et la baignoire pour être dans l’eau c’est dur. Mais le plus dur est de voir l’ampleur que ça prend, le nombre de personnes de tous âges qui sont touchés. Voir des gens qui disparaissent comme ça tous les jours et se sentir très peu utile, à seulement rester chez soi…
Ce qui me surprend c’est qu’il y a beaucoup de choses que l’on prend le temps de faire. Passer du temps avec sa famille en cette période exceptionnelle alors que finalement ça devrait être une normalité, prendre des nouvelles de ses proches, se cultiver, se ressourcer et pratiquer du yoga ou méditation ou autre..
Mon message ? Prenez soin de vous et de vos proches et prenez le temps pour progresser sur des points. Vivre pleinement le moment présent, être créatif, faire des choses dont on ne se donne pas les moyens ou que l’on ne se permet pas forcément. Et surtout, faite au moins 1 heure de sport pour le bien être de vos proches et de vous même. Enfin, je dirais profitez pour apprendre des choses sur vous, sur les autres, sur le monde, sur la nature, sur la nutrition, sur le mental humain. »


Déjà parus
Vincent Duvignac, champion du monde par équipes de surf 2017
Amandine Chazot, championne du monde par équipes de Stand Up Paddle 2019
Eric Dargent, vice-champion du monde de Para Surf 2020
Jérémy Florès, n.10 mondial
Antoine Delpero, champion du monde de longboard
Michel Bourez, n.13 mondial

Évaluer cet élément
(1 Vote)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BPdacia