« L'organisation des 20 ans du club est en stand by » - Cotentin Surf Club (Normandie)

Nous publions depuis plus de 15 jours les témoignages de dirigeants de clubs afin de savoir comment leur association s'organise, comment ils vivent le confinement, et quel message ils veulent envoyer durant cette crise sanitaire. 

Aujourd'hui : Cotentin Surf Club (Normandie)


« Le club est fermé depuis le 15 mars. Nous voulions trouver une solution pour maintenir certains entraînements en donnant rendez-vous aux licenciés directement sur les spots. Mais le durcissement des consignes de confinement du 17 mars nous ont obligé à abandonner cette idée. Depuis, il ne se passe pas grand chose. Nous proposons de temps en temps des idées de séances d'entretien physique à ceux qui le souhaitent. On essaie de maintenir le contact avec les membres du centre d'entraînement régional. Mais ce n'est pas facile, les jeunes ont déjà pas mal de boulot à faire avec les cours scolaires à distance. On ne veut donc pas trop charger.
Il est difficile de se projeter sur le reste de la saison. Le plus gros des effectifs licenciés devait reprendre l'entraînement le 28 mars. Pas mal de nouveaux adhérents et de débutants n'ont donc pas pu se lancer. Nous réfléchissons sur comment rattraper ce temps perdu. Peut-être un maintien des entraînements sur l'été, mais cela s'annonce compliqué avec une saison "école de surf" qu'il ne faudra pas louper.
La période avril/juin est une grosse période d'activité avec les particuliers sur les vacances et week-end, ainsi que les scolaires. Si nous ne pouvons pas travailler en mai/juin cela ne va pas mettre le club en péril mais cela va compliquer l'avenir. Nos trois salariés à l'année sont en chômage technique. Nous avons deux apprentis en cours de formation BPJEPS qui, pour le moment, ne peuvent pas faire leur stage sur le mois d'avril. Ils continuent tout de même leur formation mais à distance avec l'ISO des Sables d'Olonne. Le plus gros soucis est pour nos trois moniteurs CDD qui travaillent habituellement d'avril à octobre. Ils sont pour le moment en stand by, sans aucune idée de quand ils pourront travailler.
Tous les projets clubs sont annulés sur avril. Nous devons organiser le championnat de Normandie et une étape de la coupe de Normandie espoir en mai. Le 13 juin est prévu le Siouville Surf Open durant lequel le club doit fêter ses 20 ans d'existence. Là encore l'organisation est en stand by. Mais il n'y a rien de dramatique au regard du désastre qui a lieu dans certaines régions. Comme tout le monde, nous attendons patiemment et nous essaierons de faire au mieux quand l'activité pourra reprendre.
La priorité des priorités est de limiter la contamination pour nous débarrasser au plus vite de ce virus et ne pas compliquer la tâche des personnels soignants. C'est malheureusement tout ce que nous pouvons faire. »


Déjà parus
Anglet Surf Club (Pyrénées atlantiques)
Comité Guadeloupe
Ocean Surf Club (St Jean de Monts, Vendée)
Hossegor Surf Club (Landes)
Ligue de Bretagne
Annecy Stand Up Paddle Club (Haute Savoie)
WSA (Guidel, Morbihan)
Ligue Nouvelle-Aquitaine
Cigale Surf Club (Ste Maxime, Var)
le Bascs ( Biarritz, Pyrénées atlantiques)
Surf Club Royan Atlantique (Royan Charente Maritime)
Ocean Roots (Arcachon, Gironde)

 

Dernière modification le : 06 avril 2020
Évaluer cet élément
(1 Vote)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BPdacia