« L'avenir du club peut devenir problématique sur le long terme » Breteam Surf Club (Pays de Loire)

Nous publions depuis un mois les témoignages de dirigeants de clubs afin de savoir comment leur association s'organise, comment ils vivent le confinement, et quel message ils veulent envoyer durant cette crise sanitaire. 

Aujourd'hui : le Breteam (Vendée)

« La Préfecture a interdit l'accès et la pratique des sports nautiques sur le littoral (surf, kite, voile, etc) et nous avons donc pris la décision de ne pas démarrer la saison pour nos adhérents. Nous avons fait le nécessaire pour protéger l'emploi de notre moniteur en CDI chez nous, le chômage partiel de commencera qu'à la fin avril si la situation ne se débloque pas avant.
Nous relayons les informations que nous recevons, soit par le biais de la Fédération soit en lien avec l'Agence Régionale de la Santé des Pays de Loire et de la municipalité. Ces informations sont relayées sur les réseaux sociaux et par mail aux adhérents du club.
Nous proposons certaines choses à nos licenciés et notamment une belle initiative de notre moniteur : il envoie des exercices de renforcements musculaires ou autres sur le drive du club, et les adhérents peuvent avoir accès aux contenus pour revenir en forme aux cours.
Nous avons aussi un groupe WhatsApp et chacun peut envoyer des exercices aux membres ; cela permet aussi de garder le contact avec tout le monde.
Nous devions organiser une coupe de ligue aux Dunes, le premier week-end d'avril, avec la Ligue des Pays de la Loire, elle a été annulée. L'avenir du club peut devenir problématique sur le long terme. Nous sommes un club et l'été nous laissons la place aux structures privées aux Dunes, le budget alloué pour le salaire de notre moniteur est financé par les cours de nos adhérents. Il y a une crainte aussi sur les événements du club sur la période estivale si cela dure plus longtemps : le week-end d'initiation surf pour les femmes en juin (16e édition) ainsi que le Sauzaie by Night (surf de nuit fin juillet, avec concert, et exposition sur le spot de la Sauzaie) pourraient en pâtir.
Notre message ? Il fait beau ! Il y a des conditions pour aller surfer mais nous devons rester chez nous pour enrayer cette pandémie ! Cela peut toucher nos familles, nos amis, nos parents, nos grands-parents. Cela n'est pas envisageable pour une session de surf.
Donc s'il vous plait : restez chez vous ! Nous en profiterons plus tard tous ensemble ! »

 

Déjà parus
Le Grand Huit (Nord)
Bidarteko Surf Club (Pyrénées atlantiques)
29 Hood Surf Club (Bretagne)
Carcans Océan Surf Club (Gironde)
Surfing Saint Gilles (Pays de la Loire)
Lacanau Surf Club (Gironde)
Cotentin Surf Club (Normandie)
Anglet Surf Club (Pyrénées atlantiques)
Comité Guadeloupe
Ocean Surf Club (St Jean de Monts, Vendée)
Hossegor Surf Club (Landes)
Ligue de Bretagne
Annecy Stand Up Paddle Club (Haute Savoie)
WSA (Guidel, Morbihan)
Ligue Nouvelle-Aquitaine
Cigale Surf Club (Ste Maxime, Var)
le Bascs ( Biarritz, Pyrénées atlantiques)
Surf Club Royan Atlantique (Royan Charente Maritime)
Ocean Roots (Arcachon, Gironde)

 

 

Dernière modification le : 17 avril 2020
Évaluer cet élément
(1 Vote)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BPdacia